Connectez-vous S'inscrire

​ Agriculture au Sénégal : l’Etat veut adopter une nouvelle politique


Rédigé le 9 Mai 2018 à 13:04 | 0 commentaire(s) modifié le 9 Mai 2018 - 13:10



(Ecofinance.sn): En conseil interministériel porté sur la filière agricole, ce mardi, le gouvernement du Sénégal a évoqué la réalisation d’une vision qui induit un pari, celui de la construction d’une nouvelle agriculture. Ce, pour une croissance économique forte durable et inclusive. Selon Seydou Gueye, « ce pari est en phase d’être gagné au vu des résultats cumulés les 5 dernières années, mais également au vu des résultats de la campagne 2017-2018 qui est une campagne de tous les records en matière de production ». 

D’après le ministre porte-parole du gouvernement, «  la campagne 2017-2018 à été appréciée d’un point de vue très positif, et cela, sur la base d’un point de vu statistique que nous avons collecté. Il est important de faire une précision sur la démarche de collecte des statistiques. Ce n’est pas le Sénégal tout seul qui donne des chiffres. Cela procède d’une méthodologie scientifiquement élaborée. La première importe la collecte des données, la deuxième sur le processus d’évaluation et la troisième relative aux statistiques. C’est une méthodologie qui est partagée avec l’ensemble des pays de la CEDEAO, en plus de la Mauritanie et du Tchad». 

Poursuivant sa déclaration, il ajoute qu’«  au-delà de cela, il est question d’une validation des données collectées. Et ça, c’est le fait d’une commission internationale dans laquelle nous retrouverons les pays, mais également des structures importantes comme le Programme alimentaire mondial (Pam). C’est au cours de ce processus de collecte que les chiffres sont donnés. Qui implique également des visites de terrain. Et c’est sur cette base-là, que les volumes que nous allons donner, qui sont des volumes confirmées ont été obtenus ». 

A en croire M. Guèye, « pour le riz, plus d’1 110 000 tonnes ont été collectés, pour l’arachide, on est au-delà de 10 400 000%20400%20000 tonnes, pour les légumes de contre saison, fruits et légumes est au-delà de 106 000 tonnes, et pour les semences très basses nous avons pu produire 120 tonnes, pour le mil ça va au-delà de 875000 tonnes ». 

Un deuxième aspect lié à la commercialisation a été passé en revu dans ce bilan. « Au titre de la collecte arachidière du 2 mai, nous avons collecté près de 600 000 tonnes dont la moitié a été achetée par les huiliers », a-t-il conclu.
 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Janvier 2019 - 23:02 SAISINE DE TULLOW : l’ITIE Dément

Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 09 janvier 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 09 janvier 2019 à 10 heures, au Palais de la République. L'accent a été mis notamment sur sur le tourisme et les chemins de fer.


Nominations

Nomination au Conseil des ministres du 09 janvier 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes en conseil des ministres :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE DE L’OUEST : un partenariat IFC-BRVM pour renforcer la gouvernance d'entreprise

(Equonet-Dakar) – IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et la Bourse Régionales des Valeurs Mobilières (BRVM) sont en partenariat pour renforcer la gouvernance d'entreprise en Afrique de l’Ouest, a appris Equonet auprès de l’institution.


Actu d'Europe

OCDE : ralentissement de l’inflation annuelle dans la zone

(Equonet-Dakar) - L'inflation annuelle dans la zone de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) ralentit à 2.7 pour cent en novembre 2018,
en raison du ralentissement des prix de l'énergie, annonce un communiqué de presse de l’Organisation transmis à Equonet.