Connectez-vous S'inscrire

​Vente de pain dans les boutiques : les boulangers s'insurgent


Rédigé le 30 Octobre 2017 à 11:35 | 0 commentaire(s) modifié le 30 Octobre 2017 - 11:38


Les boulangers ne veulent plus des pains dans les boutiques de quartier. Les représentants dénoncent un manque d’hygiène dans les lieux où sont écoulés leurs produits et un système de distribution qui les défavorise. Selon les associations, le secteur pourrait donc créer de nombreux emplois, à condition que le pain reste dans les boulangeries.


(Ecofinance.sn Dakar) - Peu onéreuse, la baguette de pain est l’une des denrées les plus consommées par les ménages sénégalais. Un décret datant de 2004 interdit pourtant la vente de cette denrée dans les boutiques ne disposant pas d’aménagements et de personnel d’appoint. C’est une pratique qui agace la Fédération nationale des boulangers du Sénégal, notamment pour des questions d’hygiène.
 
« Il faut comprendre qu’à Dakar, il y a plus de 600 boulangeries. Et vous ne pouvez pas faire 200 mètres sans trouver une boulangerie. Donc en se basant sur ce fait-là, il n’y aura pas une pénurie de pain si on interdit la vente du pain dans les boutiques. Il faut que les gens comprennent que nous sommes des industriels. Nous ne pouvons pas accepter de pouvoir vendre à perte. Aujourd’hui, beaucoup de boulangeries sont en train de fermer à cause de phénomènes de "dispatching" des revenus», explique le président de la fédération, Amadou Gaye.
 
Selon nos confrères de la RFI, si les boutiques de quartier continuent de vendre leurs baguettes d’ici la fin novembre, la Fédération des boulangers menace de faire grève et d’arrêter de produire du pain sur toute l’étendue du territoire.



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE CENTRALE : la situation économique reste difficile, selon le FMI

(Equonet-Dakar) - Les efforts déployés continuellement par les pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) et les institutions régionales ont contribué à éviter une crise immédiate, mais la situation économique reste difficile dans la région.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).