Connectez-vous S'inscrire

2018, année de la reprise économique au Gabon


Rédigé le 13 Mars 2018 à 15:05 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Mars 2018 - 15:09


Pour le Gabon, les experts de la Banque des États de l'Afrique centrale prévoient cette année une croissance économique oscillant entre 2,7% et 3%. Cette bonne performance par rapport à l'année dernière sera portée entre autres par la hausse du prix du baril de pétrole.




2018, année de la reprise économique au Gabon
Après une longue traversée du désert, l'économie gabonaise devrait renouer avec la croissance cette année. Selon Abbas Toli Mahamat, gouverneur de la Banque des États de l'Afrique centrale (BEAC), qui était en visite au Gabon où il a rencontré le président de la République, Ali Bongo Ondimba, la croissance du pays devrait osciller cette année entre 2,7% et 3%. Cette bonne performance devrait résulter des investissements directs dans le secteur minier, à la hausse du prix du baril de pétrole et à la confiance retrouvée des investisseurs due notamment au règlement de la dette intérieure.

En 2016, l'économie gabonaise avait pour rappel enregistré une croissance de 2,1% avant de marquer l'année suivante un net repli. Les autorités gabonaises ont alors essayé de réagir en mettant sur pied en janvier 2017 un Plan de relance économique avec l'appui de la Banque africaine de développement (BAD) et le Fonds monétaire international (FMI).

Ajustement budgétaire et développement des infrastructures

Le but de ce plan était de pouvoir donner un nouveau souffle à l'économie, en gérant les insuffisances budgétaires et macroéconomiques. «Pour faire face au choc économique enregistré par le Gabon depuis 2014, le gouvernement a entrepris d'insuffler une dynamique nouvelle dans son action au moyen de mesures de relance faisant de l'ajustement budgétaire, du développement des infrastructures, et de la promotion du secteur privé les leviers de la diversification et de la transformation de l'économie», explique la BAD dans ses Perspectives économiques en Afrique (PEA) 2018. Grâce à ce plan, le Gabon dispose aujourd'hui d'une politique industrielle avec l'aménagement de zones économiques spéciales et l'attraction d'investissements directs étrangers. 
latribune afrique




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Janvier 2019 - 23:02 SAISINE DE TULLOW : l’ITIE Dément

Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 09 janvier 2019

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 09 janvier 2019 à 10 heures, au Palais de la République. L'accent a été mis notamment sur sur le tourisme et les chemins de fer.


Nominations

Nomination au Conseil des ministres du 09 janvier 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes en conseil des ministres :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE DE L’OUEST : un partenariat IFC-BRVM pour renforcer la gouvernance d'entreprise

(Equonet-Dakar) – IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et la Bourse Régionales des Valeurs Mobilières (BRVM) sont en partenariat pour renforcer la gouvernance d'entreprise en Afrique de l’Ouest, a appris Equonet auprès de l’institution.


Actu d'Europe

OCDE : ralentissement de l’inflation annuelle dans la zone

(Equonet-Dakar) - L'inflation annuelle dans la zone de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) ralentit à 2.7 pour cent en novembre 2018,
en raison du ralentissement des prix de l'énergie, annonce un communiqué de presse de l’Organisation transmis à Equonet.