Connectez-vous S'inscrire

A Daga Birame, Kaffrine, le village climato-intelligent change le comportement des producteurs


Rédigé le 14 Juin 2019 à 19:43 | 0 commentaire(s) modifié le 17 Juin 2019 - 12:37


(Equonet-Dakar) - Expérimenté depuis 2014 à Daga Birame, dans la région de Kaffrine, le concept de village climato-intelligent (VCI) a produits des résultats parmi lesquels le changement de comportement des producteurs de la localité.


L’expérimentation du concept de village climato-intelligent fait des effets dans le comportement des producteurs. En effet grâce à ce modèle, ces derniers intègrent désormais l’information climatique dans le choix des variétés et dans la conduite des itinéraires techniques en vue de faire une bonne production et d’obtenir de meilleur rendement.
 
De même, ils ont réussi à faire la planification stratégique de la saison avec les ressources réellement disponibles, à mettre en place un paquet technologique agro-forestier climato-résilient intégrant l’arbre, les bonnes pratiques culturales ainsi que l’utilisation des prévisions et informations climatiques.

Ils ont aussi renforcé leur adaptation et la résilience face aux changements, amélioré la carte variétale dans le VCI, domestiqué les fruitiers forestiers et mis en défens 128 ha et réhabilité les parcs de baobab ayant permis d’ atteindre la neutralité de la dégradation des terres dans le village.
 
Ces résultats ont été présentés lors d’une journée d’échanges et de partage organisée récemment par le Centre national de recherches forestières de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA/CNRF), en vue de faciliter la valorisation scientifique, socioéconomique du concept et sa mise à l’échelle.  
 
Une occasion pour la directrice du CNRF, Dr Diaminatou SANOGO, par ailleurs point focal du World Agroforestry Centre (ICRAF) au Sénégal, de faire la genèse de ce modèle. Elle a ainsi rappelé que c’est pour pallier aux multiples effets du changement climatique que l’ISRA a développé ce modèle holistique dénommé Village Climato Intelligent(VCI) à Kaffrine, grâce au soutien du programme de recherche du CGIAR sur le changement climatique agriculture et la sécurité alimentaire (CCAFS) Afrique de l’Ouest et du Nœud Sahel ICRAF ’Afrique de l’Ouest et de et ses partenaires .
 
Le VCI prend en charge trois principaux défis que sont : la sécurité alimentaire, l’adaptation et l’atténuation à la variabilité et au changement climatique et met en avant quatre axes majeurs d’intervention. Il s’agit des pratiques d’agriculture climato-intelligente, des services et informations climatiques en relation avec l’Agence Nationale de l’Aviation Civile et de la Météorologie (ANACIM), du développement de pratiques à faibles émissions et des politiques et institutions pour des systèmes alimentaires résilients face au climat.

L’objectif principal de ce modèle est de contribuer à l’amélioration des capacités de résilience des communautés et écosystèmes aux contraintes liées au changement climatique. 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.