Connectez-vous S'inscrire

CEDEAO : les députés se préparent à l’adoption de la monnaie unique


Rédigé le 9 Mars 2019 à 22:55 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Mars 2019 - 20:02


(Equonet-Dakar) - Les parlementaires de la Cedeao semblent plus que jamais déterminés à adopter la monnaie commune. A l’issue de leur séminaire sur cette question tenue à Dakar du 05 au 07 mars 2019, ils ont adopté un certain nombre de recommandations allant dans ce sens.


Ainsi, les représentants du peuple de la Cedeao soutiennent la poursuite des efforts d’harmonisation des politiques monétaires et budgétaires ; ce qui implique le renforcement du mécanisme de surveillance multilatérale. Ils soutiennent également la poursuite et l’accélération des efforts de consolidation budgétaire, la poursuite des réformes structurelles des économies de la sous région.
 
Ils militent aussi en faveur de la mise en place d’un mécanisme de communication, de sensibilisation et d’information sur le programme de la monnaie unique, s’engagent à assister la Commission de la Cedeao dans la mise en œuvre et le suivi de la feuille de route du programme de la monnaie unique de l’espace communautaire et se mobiliser dans la réalisation de cet objectif.
 
A cet effet, le président du Parlement de la Cedeao, Moustapha Cissé LO, a exhorté les députés à continuer auprès de leurs parlements respectifs le plaidoyer pour l’adoption de cette monnaie unique qui, selon lui, renforcera  le dynamisme économique, culturelle et économique.
 
M. LO qui présidait, hier vendredi, la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire de la Cedeao qui se tient à Dakar jusqu’au 14 mars 2019, a rappelé aux députés leur rôle d’explication aux populations le programme de création de la monnaie unique.
 
«…Loin des laboratoires de conception, les députés le devoir d’expliquer aux populations, sur le terrain, les tenants et les aboutissants de la monnaie unique. Loin de créer la polémique, les parlementaires ont en conscience l’implication pleine et entière des populations au processus d’adoption de la monnaie unique, car, une des caractéristiques d’une monnaie viable est son acceptation dans la conscience populaire, autrement dit, la confiance placée en elle», a-t-il indiqué.
 
«La monnaie unique de la Cedeao permettra, entre autres, de supprimer les barrières commerciales et monétaires, de réduire les coûts de transaction, de redynamiser l’activité économique régionale et d’accroître le niveau de vie des populations de la sous région», a-t-il poursuivi.
 
Et M. LO d’ajouter : «il existe certes des défis, mais ces défis ne devraient pas nous faire baisser les bras. Notre responsabilité politique est énorme dans la réalisation du projet. Sachons donc agir maintenant et utilement.»
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 22 MAI 2019, le Conseil des ministres.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 22 mai 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Appel à la résolution des problèmes d’endettement de l’Afrique

(Equonet-Dakar) - Des pays africains appellent à résoudre les problèmes d’endettement lors d’une consultation avec la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque mondiale (BM), annonce un communiqué de l’institution transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les PME tirent la croissance de l’emploi

(Equonet-Dakar) - Les PME tirent la croissance de l’emploi, mais il faut renforcer les investissements dans les compétences, l’innovation et la technologie pour augmenter les salaires et la productivité, estime l’OCDE.