Connectez-vous S'inscrire

Ce que la Pme doit comprendre pour participer aux marchés publics.


Rédigé le 22 Janvier 2017 à 12:46 | 0 commentaire(s) modifié le 6 Février 2017 - 22:14


Le guide du soumissionnaire, un soutien pratique à la Pme pour participer à la commande publique.


L’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) a édité un ouvrage intitulé : ‘’Guide du soumissionnaire’’. A travers ce livre, elle entend apporter un soutien pratique à la petite et moyenne entreprise (Pme).

Ce soutien se manifeste par des réponses ordonnées et méthodiques au soumissionnaire. L’objectif est de lever les entraves et obstacles à son épanouissement dans la commande publique.

Cet ouvrage décrit les différentes phases des marchés publics, par des textes courts, clairs et accompagnés d’illustrations précises. L’Armp a voulu faire simple pour rendre accessible le guide et faciliter la compréhension de la réglementation.

Didactique, il apporte au soumissionnaire un éclairage utile sur les étapes à franchir, le rôle à jouer, les contraintes à identifier et les facilités à découvrir et les opportunités à saisir. Bref, la voie à suivre à travers les différentes phases de l’évolution d’un marché public.

Il fait partie des documents standards de promotion de transparence, de la concurrence et du développement «des entreprises et des compétences nationales stables et performantes», donc des Pme.

Pour contribuer à la vulgarisation de ce guide, Ecofinance.sn, à travers sa Lettre économique, revient sur les différentes phases des marchés publics pour permettre aux membres du secteur privé de s’approprier de la réglementation.

Ce guide devrait permettre aux Pme d’éviter les erreurs du passé et de mieux saisir les facilités et les avantages que leur offre le code des marchés publics. Aux soumissionnaires d’en faire bon usage, en suivant les recommandations sur les bonnes pratiques à adopter et les mauvaises à enrayer.

Inscrivez-vous à la newsletter en se rendant sur : www.ecofinance.sn pour comprendre et participer aux marchés publics, notamment les mesures favorables aux Pme, comme  la passation des marchés en lots séparés, ou la possibilité de sous-traiter, sous certaines conditions, une partie du marché à exécuter. 
La rédaction



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 avril 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 17 avril 2019 le conseil des ministres.


Nominations

Akinwumi Adesina, le président de la BAD, se réjouit de la nomination d’Amadou Hott,

(Equonet-Dakar) - Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD) a exprimé sa joie suite à l’annonce de la nomination d’Amadou Hott, le vice-président de la BAD chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, au poste de ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Accroître l’accès à l’électricité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel

(Equonet-Dakar) - Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 17 avril dernier le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP), financé à hauteur de 150 millions de dollars par des crédits et des dons de l’Association internationale de développement (IDA)* et par une subvention en soutien à la relance de 74,7 millions de dollars du Fonds pour les technologies propres, annonce un communiqué transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Lourdes conséquences des tensions commerciales américaine, européenne et asiatique sur l’économie de l’Uemoa

(Equonet-Dakar) - Pour le mois de mars 2019, les économies de l'Union continueront de bénéficier du renforcement de la demande intérieure et des conditions financières stables, voire à la baisse.