Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Covid19 Sénégal : des conséquences de longue durée sur l’activité industrielle


Rédigé le 9 Janvier 2021 à 20:08 commentaire(s) modifié le 17 Janvier 2021 - 21:10

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Négativement et fortement impactés par coronavirus, les chefs d’entreprise industrielle se donnent entre 6 à 12 mois pour tirer la tête de l’eau.


Selon les chefs d’entreprise, les conséquences de la pandémie coronavirus sur les activités industrielles vont perdurer pendant 9 mois en moyenne. Ils ont été interrogés par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd) dans le cadre de l’étude covid19 impact (Eci) réalisée en novembre 2020 en collaboration avec la Direction du redéploiement industriel (Dri).

Cette durée varie en fonction de la sous-branche d’activités. En effet, les dirigeants des industries d’égrenage de coton, de cuir, et électroniques ont affirmé que les conséquences de covid-19 sur leurs activités vont durer 12 mois en moyenne. En revanche, les gérants des industries de production d’électricité et d’eau estiment que l’activité sera affectée par la crise durant les 6 mois à venir.  

La baisse des commandes (+66 pour cent) et les tensions de trésorerie (+56 pour cent) constituent les principales conséquences de la pandémie sur les activités industrielles évoquées par la majorité des chefs d’entreprise.

Tout de même, le report des investissements, la rupture des stocks et retard des livraisons, les difficultés d’approvisionnement en matières premières, la perte de compétitivité et la hausse des coûts d’exploitation ont été identifiés par plus d’une entreprise sur trois comme conséquences.

Le licenciement, le recrutement, le gain de compétitivité, la fermeture des entreprises, la baisse des coûts d’exploitation ont été faiblement cités. La mise au chômage technique a été évoquée par plus de 15 pour cent des entreprises.

Cette situation a entraîné de nombreuses difficultés. La principale difficulté rencontrée par les entreprises industrielles, en liaison avec la pandémie, est la baisse du chiffre d’affaires (+45 pour cent). Cette contrainte est suivie par la diminution des commandes (+12 pour cent), les difficultés de trésorerie (+11 pour cent), les problèmes d’approvisionnement en matières premières (10 pour cent) et la perturbation de l’organisation de travail (10 pour cent).
 
 
 


Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.