Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

Du covid-19 au…au vide total ou les leçons de vie d’un virus


Rédigé le 23 Mars 2020 à 10:24 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Mars 2020 - 22:00


(Equonet-Dakar) – Dans cette contribution, Guimba Konaté, son auteur, tire les leçons de vie du coronavirus, un virus qui sème une panique généralisée dans le monde.


Le Coronavirus est apparu et le monde entier tremble. Devant un ennemi invisible et extrêmement puissant et dévastateur on se rend compte de notre étrange impuissance et de notre petitesse d’êtres humains si fragiles. Alors on se barricade, on s’isole, on se soigne, on gémit, on geint, on se plaint, on pleure et …on meurt en gros et on est enterré en vrac sans sépulture, sans messe, sans prière mortuaire. Quelle tristesse. Quelle désolation !

Pourtant on se croyait fort et puissant (N’est-ce pas Monsieur Trump ?) On se sentait à l’abri dans l’illusion du   surdéveloppement, de l’abondance et de la démesure en toute chose. Et voilà qu’un être microscopique vient nous rappeler notre misérable condition de créatures fragiles, vulnérables et facilement « exterminables ».

Au delà des morts qu’on n’a pas toujours fini de déplorer et de décompter malheureusement dans un bilan de plus en plus macabre ainsi que des dégâts considérables apportés à l’économie mondiale dans toutes ses dimensions, l’apparition du Cocid19 aura en tout état de cause livré quelques leçons de vie qui mériteraient réflexions, interrogations, introspections, remises en question et solutions collectives partagées.

En effet, le COVID 19 nous aura montré que :

1/ L’humanité est UNE et INDIVISIBLE. Nous sommes TOUS -Blancs ,Noirs, jaunes Rouges , des êtres HUMAINS . N’en déplaise aux négateurs racistes qui nieront toujours la condition d’Humains aux NOIRS. Le Covid 19 par son universalité a montré que nous nous devons respect, considération et amour réciproque car nous sommes Tous des Humains embarqués dans le même paquebot de la vie pour une croisière éphémère sur terre.

2/ Il ne faut jamais rire de l’incendie qui brule la case du voisin. Sur ce chapitre, les occidentaux en ont eu pour leur grade. En effet, au moment où l’épidémie se signalait en Chine vers fin décembre jusqu’à son expansion en janvier février que n’avions nous pas entendu, vu et lu sur la Chine et les chinois ? Des tweets ravageurs, des vidéos infâmants montrant des chinois se repaissant avec délectation de bébés chiens d’un jour, marinés dans une sauce bizarroïde ; des diners chinois à base de chauve-souris, de serpents et autres pangolins avec force commentaires moqueurs, méprisants voire carrément racistes pour discréditer, salir et déconsidérer tout simplement la Grande Chine dans cette épreuve. C’est peut-être de bonne guerre dans l’éternelle compétition entre Est et Ouest . Mais quelle suffisance, quelle ignominie et quelle bassesse de vouer tout un peuple au dégout mondial en caricaturant à l’extrême ses habitudes alimentaires pour y trouver des explications saugrenues à l’apparition de cette pandémie. Des mangeurs de grenouilles qui se moquent des mangeurs de crapauds, Allez y comprendre quelque chose ! Maintenant qu’ils ont eu leur part de la contagion, ils se taisent affolés,  apeurés, dépassés, désespérés et …totalement impuissants. On a fini de rire des Chinois n’est- ce pas ?

3/ Plus que jamais, l’adage selon lequel « les pays n’ont pas d’amis. Ils n’ont que des intérêts » trouve toute sa pertinence et sa véracité. En effet avec cette pandémie, la « solide » amitié que les Nations occidentales semblaient afficher dans leur gestion du Monde n’était que de façade. Ruse et tromperie. Devant le danger tout le monde se barricade et s’isole des autres. Les USA qui interdisent leur territoire aux avions européens censés être leurs plus qu’amis voire leurs frères. Qui l’eut cru ? L’hypocrisie du monde s’est révélée au grand jour avec cette pandémie qui n’a pas fini de bouleverser le quotidien du monde. Les USA particulièrement auront montré la face hideuse de leur philosophie « America First » avec la tentative d’achat du vaccin allemand -qui n’a même pas été mis totalement au point, au bénéfice exclusif de leur pays et avec le détournement de plus de 500.000 tests vers le Tennessee décrié par le monde entier. Quel égoïsme égocentrique !

4/ « Le sauve qui peut » général qui est observé, a mis à nu, tout l’individualisme des Etats . « Chacun pour soi, Dieu pour Tous » semble-t- on se dire dans tous les états-majors politiques de tous les pays du monde. Exit la fraternité, la solidarité , la démocratie et autres slogans creux qui ne servaient en fait qu’à endormir voire chloroformer le monde pour mieux  capter les ressources pour l ‘usage exclusif de ses compatriotes. Pour l’heure toute leur énergie financière, scientifique, politique, sociale est concentrée vers la lutte contre cet ennemi extraordinaire de Coronavirus qui vient bouleverser toute leur certitude et béatitude de Nations développées sécurisées. C’est la guerre, elle sera longue (Macron dixit) .Ils y viendront à bout INCH ALLAH mais ils paieront le prix fort . Absolument.

5/ Assurément la Chine est une Grande, très Grande Nation, n’en déplaise aux occidentaux. En effet, la Chine première nation touchée par le Covid19 aura démontré à la face du monde que l’ordre et la discipline sont les deux mamelles du progrès et de la réussite en toute chose Au moment où les occidentaux glosaient sur les habitudes alimentaires des chinois qui seraient à la base de l’apparition du virus, les Chinois, sans perdre leur placidité légendaire ont pris dès l’entame, des décisions fortes dont le confinement de toute une province de près de 50 millions d’habitants et se sont mis sans relâche à traquer la bête immonde dans ses recoins les plus reculés. Résultats des courses, ils ont réussi à stopper sa progression et peuvent maintenant venir en aide aux italiens qui riaient d’eux. Ironie du sort n’est-ce pas ? Il ne faut pas se voiler la face, autant le 19ème siècle a été européen, le 20ème siècle américain, le 21ème siècle sera chinois et le 22ème siècle sera africain INCH ALLAH.
Alors, autant s’y préparer au mieux plutôt que se perdre en attitudes de dénigrement systématiques totalement contre productives.

6/ Il se dit que le virus serait une invention américaine dans sa logique de guerre économico-militaire avec la Chine pour déstructurer l’économie de ce grand pays. D’autres incriminent aussi la Chine d’avoir expérimenté ce virus dans le même objectif de se procurer des armes de destruction massive (ADM) soft. Quoiqu’il en soit, actuellement tout le monde en pâtit et quelque part, c’est tant mieux ainsi si on peut le dire. « Yener neeg là borome mossi fanane » . En traduction approximative cela donnerait : « il ne faut jamais souhaiter le malheur à quelqu’un au risque d’en être soi-même frappé ».    
En tout cas, le COVUD 19 aura démontré l’inanité des armements sophistiqués stockés par les grands pays dans une sorte d’équilibre de la terreur alors qu’il suffit d’un tout petit virus pour anéantir toute une nation. Les bombes et autres missiles, chars etc.. deviennent au mieux de la quincaillerie et au pire de la ferraille face à l’efficacité foudroyante des virus. A défaut d’abandonner ces programmes d’armements très onéreux et encombrants, lobby militaro-industriel oblige, il faudra les repenser de façon plus rationnelle, plus soft et plus destructrice. Un tout petit flacon d’à peine un millilitre de virus suffit pour anéantir toute une Nation. Y penser fort.

7/ L’apparition du  COVID 19 a montré toute l’importance de la santé dans la vie. Devant une épidémie d’une telle ampleur tout le système de santé se trouve détraqué parce que débordé, dépassé et surtout souvent inadapté. C’est le lieu de rendre un HOMMAGE appuyé à tout le personnel de santé à travers le monde qui se bat pied à pied jusqu’au sacrifice suprême pour nous épargner de la maladie sous toutes ses formes. Sans vouloir médire, on donne plus de considération à un officier d’armée qu’à un médecin. Et pourtant, beaucoup d’officiers des armées feront toute leur carrière sans tirer un seul coup de feu probant alors que le médecin est sur le front depuis sa formation jusqu’à sa mort. Ce sont de VRAIS soldats. Que DIEU vous gardes toujours et partout Messieurs, Dames. Il convient donc d’en tirer les leçons qui s’imposent et prendre conscience que seule la santé vaut dans la vie. SANS SANTE RIEN NE PEUT SE FAIRE.  Dès lors, il devient impératif de donner aux systèmes de santé toute leur importance et leur place dans les préoccupations des pays du monde entier. Sur ce chapitre, le drame du coronavirus doit être le prétexte pour se tourner vers l’amélioration conséquente des systèmes de santé ainsi que pour la haute considération due au personnel de santé dans tous les pays du monde en leur consacrant le maximum de ressources financières pour être à même de remplir leur mission. Sans santé tout le reste est futile. Il faut espérer que la prise de conscience soit salutaire pour tout le monde.

8/ Le COvid 19 a donné lieu à toute une floraison de fake news distillés à travers les médias et les réseaux sociaux sur les causes, les tenants, les aboutissants, les remèdes, de cette pandémie. Chacun y allait de sa docte science et de ses certitudes mystico-religieuses pour expliquer, indiquer et prodiguer moult attitudes, potions, formules cabalistiques et autres poudres de Perlimpinpin pour guérir de la maladie. Toute une sarabande de menteurs, d’affabulateurs, de charlatans, de faux dévots et autres péripatéticiennes à quatre sous ont envahi le NET jusqu’à la nausée sans aucun succès probant hormis le buzz. Alors qu’il est connu qu’il n’existe pas encore de remède certifié pour cette pandémie. Dès lors, les seules recommandations sont d’ordre prudentiel et prophylactique. Mais devant la psychose ambiante, l’homme le plus athée devient tout d’un coup croyant jusqu’au fanatisme voire à l’inconscience pour certains qui refusent de suivre les mesures prophylactiques édictées notamment le lavage des mains , la distanciation sociale et le confinement . Ils oublient ou feignent d’oublier que pour adorer DIEU, il faut d’abord être vivant. Les morts ne prient pas DIEU, ils sont en attente de lui rendre compte de ce qu’ils ont fait de leur passage sur terre. Alors de grâce Messieurs, les Talibés de grâce. Sur ce chapitre, l’Etat garant de la sécurité des biens et des personnes a une grande responsabilité et doit l’assumer avec force en édictant des mesures d’interdiction, de prévention et de sanctions pour les récalcitrants sans aucun état d’âme et sans faiblesse coupable ni cruauté inutile . Le salut est à ce point. L’exemple des pays hyper développés totalement à l’arrêt, confinés et débordés doit nous édifier assez sur la réalité et la grande dimension du DANGER. Il faut espérer que la RAISON finira par l’emporter pour que les impairs notés çà et là puissent être corrigés et dépassés vite fait au nom du bon sens national et de la discipline collective et individuelle.
 
Toutefois, le COVID 19 au-delà  des dégâts incommensurables portés à l’économie du monde et à la vie sociale en général, aura tout de même contribué à redonner vie à la famille -cellule de base de l’humaine personne- avec « le regroupement familial » forcé par le confinement. Ainsi Papa , Maman et les enfants se voient plutôt se revoient, se redécouvrent, partagent, se parlent. Ce qui n’était plus arrivé dans beaucoup de familles et pour cause !

Le COVID19 a fait le bonheur des écologistes et des hérauts du réchauffement climatique avec le ralentissement voire l’arrêt de nombre d’activités polluantes permettant à la nature de se ressourcer et se revivifier. Ce qui est très bénéfique pour tout le monde.

Dans notre pays, le COVID19 a suscité aussi  un élan unitaire sans précédent qui a fait voir au Ministre Abdou FALL «  le temps des grands consensus » autour de ce qui nous unit pour émerger. Espérons seulement qu’il ne s’agira pas d’agitation circonstancielle de récupération politicienne et que la dynamique salutaire sera maintenue voire même renforcée pour relever ensemble, les défis multiformes qui interpellent notre pays.

« A quelque chose malheur est bon » dit-on. Sous ce rapport, le COVID19 a contribué à redorer le blason longtemps terni de nos médecins, professeurs et personnels de santé tous grades confondus. Ils ont été toujours snobés par nombre de nos compatriotes blasés qui, à la moindre céphalée, s’empressaient de prendre l’avion pour aller se soigner en Europe. Avec le confinement et la fermeture des aéroports, ils sont TOUS tant qu’ils sont, CONDAMNES à rester au pays et à faire confiance à la science de nos soignants pour leur santé.  Quelle belle revanche pour nos blouses blanches dont on reconnait enfin- même si c’est sous la contrainte- l’expertise avérée !

Enfin, le COVID19 a décuplé l’humour des hommes et beaucoup de blagues sont distillées dans les réseaux sociaux pour dérider les gens et leur rappeler que somme toute la vie continue et doit continuer n’est-ce pas ?

Aussi, pour vous redonner le sourire, je vous donne celle-ci en guise d’épilogue.  Notre pays est tellement bizarre que quand on dit « Que personne ne sorte, tout le monde chez soi. Chacun va sortir pour voir si tout le monde est effectivement bien chez soi ». C’est çà le Sénégal.
 
Que DIEU Vous gardes TOUS et nous gardes du coronavirus .AMINE. 
 
Dakar le 23/03/2020.
 
Guimba  KONATE
DAKAR
guimba.konate@gmail.com
Guimba Konaté/Contributeur




Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 20 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 20 mai 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

les nominations au conseil des ministres du Sénégal de ce mercredi 29 avril 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris, au cours du conseil des ministres de ce mercredi 29 avril 2020, les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.