Connectez-vous S'inscrire

FINANCEMENT PARTICIPATIF : une dynamique encore timide en Afrique


Rédigé le 16 Novembre 2018 à 00:24 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Novembre 2018 - 22:26


(Equonet-Dakar) - Le ’’Crowdfunding’’ ou financement participatif en français est encore timide dans les pays du Sud et notamment en Afrique, a souligné jeudi, à Dakar, Thameur Hemdane, co-président de l’association Financement participatif Afrique et Méditerranée (FPAM).


S’exprimant au cours du forum sur le thème :’’l’innovation financière au service du développement’’, M. Hemdan attribue cette timidité principalement à l’absence d’un cadre réglementaire.

«Le financement participatif se développe d’une manière spectaculaire dans les pays qui ont adopté des réglementations favorables», a-t-il déclaré. «La réglementation reste un enjeu majeur pour le développement du financement participatif en Afrique», a-t-il insisté.

Selon lui, ce système se développe mais peine à répondre à la demande continue en financement.
Organisé par FPAM, en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’Agence française de développement (AFD) et Jokkolabs, une start-up sénégalaise, sont également parties prenantes de cette rencontre internationale, le forum a permis aux participants de discuter sur beaucoup de points portant notamment sur les enjeux de la réglementation, les enjeux socio-économiques.

Le financement participatif est un mode de collecte de fonds qui permet, via des plateformes sur internet, à des contributeurs de financer collectivement des projets. Les particuliers ou entreprises peuvent ainsi récolter des fonds pour leurs projets suivant trois types de contribution, à savoir  le prêt, le dont ou la prise de participation aux fonds propres.

A ce titre, il peut une alternative au problème de financement des micros, petites et moyennes entreprises qui ont du mal à trouver un financement auprès des banques classiques.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce mercredi 17 juillet 2019, le Conseil des ministres. Outre l'hommage rendu à Ousmane Tanor Dieng, le président de la République a mis l'accent sur l'économie sociale et solidaire, l'environnement, l'agriculture et l'industrie.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République,, Macky Sall, a pris les décisions suivantes
au cours du conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Pme toulousaine Bonici signe une master-franchise avec le togolais Sodigaz

(Equonet-Dakar) - Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une croissance de près de 300 pour cent en trois ans, l’entreprise toulousaine Bonici poursuit sa stratégie d’expansion à la conquête de nouveaux territoires, annonce-t-elle dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les marchés mondiaux de location de voitures devraient atteindre 48.000 milliards FCFA en 2023

(Equonet-Dakar) - Le marché mondial de la location de voitures devrait passer de 62,0 milliards de dollars en 2018 à 82,8 milliards de dollars (environ 48.000 milliards FCFA) en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 5,9% pour la période 2018-2023, selon un rapport de Bcc Research, un cabinet d’étude et d’analyse de marché.