Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Fonds de riposte covid19-Sénégal : bien pour le choc économique et mauvais pour le déficit budgétaire


Rédigé le 12 Janvier 2021 à 22:57 commentaire(s) modifié le 17 Janvier 2021 - 21:08


(Equonet-Dakar) - Un fort soutien de la politique budgétaire et monétaire a conduit le déficit budgétaire à augmenter de 3 à environ 6 et demi pour cent du Pib.


Bien que la pandémie soit restée assez contenue au Sénégal, son impact économique a été sévère tout au long du premier semestre 2020. Un fort soutien de la politique budgétaire et monétaire a contribué à renforcer le système de santé et à amortir le choc économique, mais a conduit le déficit budgétaire prévu pour 2020 à augmenter de 3 à environ 6 ½ pour cent du PIB. Le FMI a décaissé 442 millions de dollars EU (100% de la quote-part) au titre du RCF / RFI en avril pour soutenir la riposte à la pandémie. Tirant les leçons de la crise, les autorités ont ajusté leur plan de développement économique pour 2021-2023 afin de construire une économie plus résiliente et inclusive, notamment en améliorant le filet de sécurité sociale.

Le budget 2021 approuvé en décembre 2020 envisage une consolidation d'environ 1½% du PIB, étayée par le retrait de la relance COVID-19, la mise en œuvre de la stratégie de recettes à moyen terme des autorités et une poursuite de la rationalisation des dépenses actuelles. Conformément aux accords régionaux, les autorités se sont engagées à revenir à l'objectif de déficit budgétaire de l'UEMOA de 3% du PIB d'ici 2023, ce qui contribuerait à contenir les vulnérabilités de la dette. La dette publique reste à risque modéré de surendettement avec un espace limité pour absorber les chocs à court terme.

Les réformes visant à réduire progressivement les dépenses fiscales, à améliorer la transparence de l'exécution du budget et à surveiller les risques budgétaires progressent. Les autorités sont également en train de finaliser le cadre juridique révisé des PPP et le cadre juridique pour la gestion des revenus des hydrocarbures, qui devraient être alignés sur les meilleures pratiques internationales.

Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a annoncé aujourd’hui l’achèvement du deuxième examen au titre de l'instrument de coordination des politiques (PCI) pour le Sénégal. [1] La décision du Conseil exécutif a été prise sans réunion. [2]

Le PCI pour le Sénégal a été approuvé le 10 janvier 2020 (voir communiqué de presse n ° 20/06 ). Le programme soutient les objectifs de développement des autorités dans le cadre du «Plan Sénégal Emergent» et se concentre sur trois piliers principaux: (i) parvenir à une croissance inclusive et tirée par le secteur privé; (ii) consolider la stabilité macroéconomique grâce à une politique budgétaire prudente et une saine gestion de la dette; et (iii) gérer les revenus pétroliers et gaziers potentiels de manière durable et transparente.

[1] Le PCI est accessible à tous les membres du FMI qui n'ont pas besoin des ressources financières du FMI au moment de l'approbation. Il est conçu pour les pays qui cherchent à démontrer leur attachement à un programme de réforme ou à débloquer et coordonner le financement d'autres créanciers officiels ou investisseurs privés.

[2] Le Conseil d'administration prend des décisions sans réunion (sur la base de procédures de dépassement de temps) lorsqu'il est convenu par le Conseil qu'une proposition peut être examinée sans convoquer de discussions formelles.

Source : Fmi

(NDLR) : le Titre et le Chapeau sont de la Rédaction
Equonet


Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.