Connectez-vous S'inscrire

France/Sénégal : feuille de route pour dynamiser la coopération dans le domaine du sport et du développement


Rédigé le 25 Novembre 2019 à 08:15 | 0 commentaire(s) modifié le 26 Novembre 2019 - 15:44


(Equonet-Dakar) – Dans le cadre du séminaire intergouvernemental franco-sénégalais tenu à Dakar le 17 novembre 2019, les deux pays sont convenus de renforcer leur coopération sportive à l’aune des jeux olympiques de la jeunesse, à Dakar en 2022. Lire leur feuille de route.


Dans le domaine du sport, le Sénégal et la France intensifieront leurs relations dans la perspective des jeux olympiques de la jeunesse (JOJ) de 2022 à Dakar et des jeux olympiques (JO) de 2024 à Paris.

Une collaboration ambitieuse est instaurée en vue de la préparation des JOJ de 2022. La France, via l’AFD, financera la réhabilitation du stade Iba Mar Diop et les infrastructures du complexe sportif du Tour de l’oeuf (dont la Piscine Olympique Nationale), qui accueilleront des épreuves lors des JOJ 2022. Un club des entreprises françaises « sport et développement » est annoncé à l’occasion du présent Séminaire pour soutenir ces initiatives. Enfin, un programme dédié à la coopération décentralisée entre les villes sélectionnées pour les activités des JOJ de 2022 (Dakar, Diamniadio et Saly) et une ou plusieurs collectivités françaises va être lancé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, avec le label « Terre de Jeux » initié par Paris 2024.

Un soutien plus large en faveur de la politique sportive et de la formation des athlètes sénégalais sera développé. L’AFD accompagnera le Sénégal dans la réforme de la gouvernance du sport, notamment dans l’objectif de renforcer le continuum sport pour tous- sport de haut niveau, via un fonds d’expertise technique (FEXTE). C’est ce continuum qui guidera les différentes actions de partenariat. L’AFD mettra, en outre, en oeuvre, dès 2020, le volet sénégalais de son programme panafricain « d’inclusion sociale autour du basket » et inaugurera ainsi un premier terrain au Sénégal fin 2020.

Par ailleurs, la France renouvellera son soutien à la formation d'athlètes sénégalais. Le haut niveau de contribution de la France à la CONFEJES - Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie, dont le siège est à Dakar, sera pérennisé afin d’abonder le Fonds francophone de la Préparation olympique (FFPO) qui apporte, sous diverses formes (bourses pour l’achat d’équipements, stages, financements des déplacements pour la participation à des compétitions), un soutien à la détection et à préparation des jeunes espoirs ainsi qu’aux sportifs de haut niveau.

Dans la continuité de l’accord de coopération en matière de volontariat international, signé entre les gouvernements français et sénégalais à Dakar le 02 février 2018, les JOJ de Dakar 2022 constitueront un cadre de partage positif pour la mise en oeuvre de missions de service civique, encourageant les synergies entre le « vivier classique » du service civique et les acteurs agissant dans le domaine du Sport, afin de favoriser l’accueil et l’envoi de jeunes des deux pays et de construire des missions de promotion du sport.

Un accompagnement du Sénégal dans la définition d’une stratégie en faveur du sport de compétition sera mis en place, afin de contribuer à la professionnalisation de la pratique des sports, notamment avec le développement de structures de type sections sportives scolaires et à la montée en compétences des équipes d’encadrement et de management, des équipes techniques, en particulier dans le domaine de la médecine du sport et des personnels en charge de l’entretien et de la maintenance des infrastructures. Le ministère des Sports encouragera et accompagnera les fédérations françaises dans le développement de coopérations et de partenariats avec leurs homologues sénégalaises, comme cela se fait par exemple déjà autour du canoë-kayak et du badminton.

La Partie sénégalaise souhaite un accompagnement pour la définition et la mise en oeuvre d’une politique de professionnalisation et de financement du sport impliquant les secteurs privés français et sénégalais.

La Partie sénégalaise souhaite un soutien de la Partie française dans le cadre de la mise en oeuvre d’une politique d’accompagnement et de réinsertion au Sénégal des anciens sportifs professionnels à travers les métiers des sports et les métiers liés au sport (entraineur, gestionnaire de stade), ainsi que de formation des enseignants d’EPS, instructeurs, formateurs.

De même, la partie sénégalaise souhaite également un soutien conséquent au programme de formation et d’encadrement « Génération 2024 ».

Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.