Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

France : bientôt la possibilité de choisir ses dates de prélèvements automatiques pour lutter contre les incidents bancaires?


Rédigé le 1 Août 2018 à 15:00 | 0 commentaire(s) modifié le 1 Août 2018 - 19:25


D’après un rapport commandé par le gouvernement français, 25% des comptes courants ont fait l’objet d’un incident de paiement en 2017.


Ecofinance.sn - (Dakar) - Les comptes insuffisamment alimentés pour payer les factures sont une mine d’or pour les banques. A chaque incident de paiement (chèque sans provision, prélèvement refusé, virement bloqué…), l’établissement charge la barque avec des frais, aggravant ainsi la situation des foyers déjà dans le rouge.

Intolérable pour 60 millions de consommateurs, qui ont estimé en octobre dernier que ces frais généraient 6,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires chaque année pour les banques. Pas étonnant quand on sait que 25% des Français ont connu un incident de paiement en 2017.

C’est l’un des constats établis par le Comité consultatif du secteur financier (CCSF), un organisme regroupant les banques, administrations et associations de consommateurs. Suite à l’alerte de 60 millions de consommateurs en octobre, le ministère de l’Economie avait demandé un rapport au CCSF.

D’après ce document, remis au ministre le 4 juillet, et consulté par Le Parisien, ce nombre important d’incidents est dû en grande partie aux prélèvements automatiques. “En cas d’insuffisance de provision, un même compte peut avoir dans un même mois plusieurs rejets de (...) Cliquez ici pour voir la suite

Avec Capital.fr
 
Papa Souleymane Seck



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).