Connectez-vous S'inscrire

Gambie : principales perspectives du commerce agricole pour les exportateurs américains


Rédigé le 27 Octobre 2019 à 20:18 | 0 commentaire(s) modifié le 28 Octobre 2019 - 10:40


(Equonet-Dakar) - Le service de l’agriculture étrangère du département de l’agriculture des Etats unis d’Amérique donne des données, des analyses et des perspectives pour les exportateurs américains dans cinq pays d’Afrique de l’ouest. Equonet reprend l’intégralité de ces éléments pour la Gambie.


Viande et produits à base de volaille (à l'exclusion des œufs): La Gambie a importé pour 24,7 millions de dollars de viande de volaille en 2018, soit une augmentation de 8 millions de dollars par rapport à 2014. Les États-Unis ont représenté 11,6 millions de dollars des importations de viande de volaille du pays l'an dernier. Depuis 2014, les États-Unis ont augmenté leurs exportations de volaille de 62% et sont désormais le premier fournisseur de viande et de produits à base de volaille en Gambie. L'Ukraine et le Brésil sont les principaux concurrents des États-Unis.

Condiments et sauces: Les condiments et les sauces constituent l'un des principaux groupes de produits d'importation de la Gambie. La Gambie a importé près de 19,5 millions de dollars de condiments et de sauces en 2018. Les États-Unis étaient le deuxième exportateur avec 7,9 millions de dollars en 2018, la mayonnaise représentant 7,6 millions de dollars des exportations. L'UE a exporté 9,6 millions de dollars en 2018 et constitue le principal concurrent des États-Unis sur le marché gambien.
 
 
Entouré par le Sénégal, le pays relativement petit de la Gambie abrite une population de 2,1 millions d’habitants. Sous l'administration Barrow, la Gambie a restructuré ses systèmes politique et économique après plusieurs décennies d'autoritarisme imprévisible. Comme les quatre autres pays, la Gambie dépend pour l'essentiel de son revenu du secteur agricole. L'agriculture fournit 20,4% du PIB et 75% des emplois. Malgré cela, l'économie a connu une croissance régulière et a atteint une croissance du PIB réel de 6,6% en 2018, principalement tirée par la consommation privée et les exportations agricoles. 
 
Bien que l’économie repose sur l’agriculture, la Gambie continue d’importer de grandes quantités de produits liés à l’agriculture et offre plusieurs possibilités d’augmenter ses ventes. L'année dernière, les États-Unis ont fourni 20,2 millions de dollars sur les 390,8 millions de dollars de produits agricoles et produits connexes importés par la Gambie. Selon les données du gouvernement gambien, le tourisme est le secteur qui connaît la croissance la plus rapide, représentant 8 à 9% du PIB.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 19 février 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le président de la République a pris les décisions de nomination au conseil des ministres du mercredi 19 février 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Les exportations britanniques après le Brexit pourraient chuter de 32 milliards de dollars en raison des mesures non tarifaires et des tarifs

(Equonet-Dakar) – Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.