Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique

Hausse du chômage-baisse des recettes fiscale et touristique… : l’économie marocaine en détresse


Rédigé le 23 Décembre 2020 à 17:07 | 0 commentaire(s) modifié le 24 Décembre 2020 - 12:31

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un journaliste économique professionnel et chercheur dans le secteur des... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – L’activité économique marocaine est dans une mauvaise passe avec un ralentissement lié à l'effet combiné de la crise sanitaire et de la sécheresse.


Le Maroc traverse une situation difficile dans cette période de crise sanitaire. Selon les services du Fonds monétaire international (Fmi), la réponse rapide des autorités marocaines a contribué à contenir les retombées de la pandémie. Néanmoins, ils constatent que l'activité économique a fortement ralenti au premier semestre 2020 en raison de l'effet combiné de la crise sanitaire et de la sécheresse (qui a affecté la production agricole). 

«Le ralentissement économique a entraîné une augmentation du taux de chômage à 12,7% au troisième trimestre de l'année (contre 9,4% l'année dernière) et a entraîné une baisse de l'inflation jusqu'à présent en 2020», affirment-ils.

«Avec une augmentation des dépenses du secteur public financées par les contributions volontaires privées et publiques au Fonds Covid-19, la détérioration de la situation budgétaire est principalement due à la baisse des recettes fiscales. Le déficit du compte courant a augmenté en 2020 en raison de la baisse des recettes touristique», assurent-ils. 

Pourtant, ils notent que la résilience des envois de fonds et la baisse des importations ont contenu les besoins de financement extérieur du Maroc, et les réserves internationales restent confortablement au-dessus des niveaux de l'année dernière grâce également à l'achat de la ligne de liquidité de précaution du Fmi en avril et au recours accru au financement extérieur.

Selon eux, les banques ont jusqu’à présent relativement bien résisté à la récession et le crédit a continué d'augmenter en 2020, reflétant à la fois la forte réaction de la banque centrale, qui a amélioré les conditions de liquidité et réduit les taux d'intérêt, et les programmes de crédit garanti du gouvernement.

Les services du Fmi s'attendent à ce que la croissance du produit intérieur brut (Pib) tombe à 7,2% en 2020 et rebondisse l'année prochaine à 4,5%, alors que les effets de la sécheresse et de la pandémie diminuent et que la politique monétaire et budgétaire reste accommodante. 
D’après leur projection,  la reprise des recettes du tourisme et des exportations devrait conduire à une amélioration progressive du déficit du compte courant. 

«Ces perspectives restent sujettes à une incertitude exceptionnelle, une grande partie des risques autour de la base de référence dépendant de l'évolution de la pandémie et des progrès sur le front des vaccins au Maroc et chez ses partenaires commerciaux», préviennent-ils.

Le 18 décembre, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international a conclu la consultation au titre de l'article IV [[1] ]url:#_ftn1 avec le Maroc.



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise





Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.