Connectez-vous S'inscrire

L'IRENA et l'AIE renforcent leur coopération pour un avenir énergétique sûr et durable


Rédigé le 9 Avril 2019 à 18:22 | 0 commentaire(s) modifié le 10 Avril 2019 - 23:07


(Equonet-Dakar) - Francesco La Camera, directeur général de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), et Fatih Birol, directeur exécutif de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), ont signé aujourd’hui un protocole d'accord lors du dialogue de Berlin sur la transition énergétique (BETD), annonce un communiqué transmis à Equonet.


Selon le texte, les deux agences ont collaboré à de nombreuses activités au fil des ans et le protocole d’entente signé aujourd’hui renforcera et institutionnalisera cette collaboration, à un moment où le paysage énergétique mondial connaît des changements rapides, motivés par l’impératif d’assurer la sécurité énergétique et de réaliser les objectifs suivants: l'accès universel à l'énergie, tout en limitant les impacts climatiques et environnementaux néfastes.
 
«La dynamique mondiale de la transformation de l'énergie se renforce, mais doit encore s'accélérer pour atteindre les objectifs globaux», a déclaré le directeur général de l'IRENA, Francesco La Camera. Et d’ajouter : «Une coopération internationale accrue dans le secteur de l’énergie peut contribuer à atteindre cet objectif. L'accord que nous avons signé aujourd'hui cherchera à tirer parti des synergies et des complémentarités dans les activités des deux organisations alignées sur les mandats que nous ont confiés nos pays membres respectifs.»
 
Fatih Birol, directeur exécutif de l'AIE, a souligné que «le monde a besoin d'une action urgente pour inverser les tendances non durables actuelles: les émissions mondiales de CO2 augmentent, tandis que les progrès en matière d'énergies renouvelables et d'efficacité énergétique ne sont pas assez rapides. Cet accord nous permet de combiner nos forces respectives pour relever ce défi et favoriser des progrès plus rapides au niveau mondial vers un système énergétique mondial plus sûr, plus abordable et plus durable, conformément aux objectifs de développement durable des Nations Unies.»
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République a réuni le conseil des ministres, le mercredi 18 septembre 2019, à 10 heures, au palais de République. Il a abordé les questions de la sécurité des infrastructures routières, la protection des végétaux, la campagne de commercialisation agricole, du prix de l'arachide et de la santé.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement se rend en Égypte

(Equonet-Dakar) - Une délégation du conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) entamera lundi une visite en Égypte pour une mise à jour et un témoignage oculaire des derniers développements dans le pays, a appris Equonet de l’Institution.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.