Connectez-vous S'inscrire

La BID organise un forum sur le partenariat public privé à Rabat


Rédigé le 26 Février 2019 à 16:01 | 0 commentaire(s) modifié le 26 Février 2019 - 19:21


(Equonet-Dakar) - La Banque Islamique de Développement (BID) accueille le forum des Partenariats Public-Privé (PPP) 2019 sous le haut patronage du Royaume du Maroc, a appris Equonet auprès des organisateurs.


La Banque islamique de développement (BID) organisera le 28 février 2019 le deuxième forum sur les partenariats public-privé à Rabat, au Maroc, en collaboration avec le ministère de l'Economie et des Finances du Royaume du Maroc.

Le Maroc a acquis une réputation de leader mondial dans le secteur des PPP, en particulier dans le secteur des énergies renouvelables, grâce à son environnement favorable à la facilitation des PPP.
  
Le Forum de cette année, qui se tiendra à l’hôtel Sofitel Rabat Jardin des Roses, réunira une coalition d’experts de renommée internationale, de responsables gouvernementaux et d’investisseurs privés pour débattre des moyens d’améliorer l’environnement juridique et institutionnel des PPP, notamment sur le continent africain.
 
Parmi les intervenants déjà confirmés figurent Dr. Saad Dine El Othmani, chef du gouvernement marocain, Dr. Bandar Hajjar, président du groupe de la BID et Mohamed Benchaaboun, gouverneur de la BID et ministre de l'Economie et des Finances du Maroc. 
 
Avec le déficit actuel de financement du développement, se situant présentement à 2,5 milliards de dollars US, la BID a pour ambition d'encourager les gouvernements à adopter des règles et réglementations permettant à tous les agents économiques présents sur le marché, qu'ils soient publics ou privés, de jouer un rôle dans le développement.
 
La journée consistera en une série de tables rondes portant sur plusieurs thèmes, incluant le potentiel des PPP à façonner les villes futures, créant un environnement propice aux PPP dans les infrastructures sociales (santé et éducation) et les mécanismes innovants pour les PPP.

Dr. Bandar Hajjar, président de la BID, a déclaré : «Avec le déficit de financement actuel des pays en développement, estimé à 2,5 milliards de dollars, les gouvernements ne peuvent à eux seuls résoudre les défis de développement mondial. Étant donné que le secteur privé est le plus grand moteur potentiel du développement à court et à long terme, l’objectif de la BID est de créer un avenir dans lequel les gouvernements établissent et appliquent des règles et réglementations permettant à tous les agents économiques du marché de jouer un rôle dans le développement. Le forum sur les PPP est donc aujourd’hui plus important que jamais et nous avons hâte de promouvoir le dialogue sur les PPP afin de susciter des changements significatifs dans la réalisation des objectifs de développement durable.»
 
Le Maroc est l’un des principaux pays membres bénéficiaires de la BID pour les projets PPP. D’ailleurs, un projet récent s’est vu attribuer un financement de 150 millions de dollars US pour l’extension et la réhabilitation du projet du Port de Jorf Lasfar relevant de l’OCP.
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 15 janvier 2020, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.