Connectez-vous S'inscrire

La Belgique engage 2 millions d'euros pour renforcer les travaux sur le commerce inclusif et durable en Afrique


Rédigé le 27 Février 2019 à 17:15 | 0 commentaire(s) modifié le 28 Février 2019 - 13:12


(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Royaume de Belgique s'est engagé hier, mardi 26 février, à fournir un financement de 2 millions d'euros pour soutenir les travaux du Centre du commerce international en 2019 et 2020 relatifs au commerce inclusif et durable, en particulier en Afrique, annonce un communiqué de presse.


Selon les termes de l'accord, signé à Genève par le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et des Affaires européennes de Belgique, Didier Reynders, et la directrice exécutive du Centre du commerce international, Arancha González, le financement belge soutiendra les efforts du Centre du commerce international visant à contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable. Objectifs de développement  à l'horizon 2030.

Le financement belge sera aligné sur le soutien continu du pays au développement de la compétitivité du secteur privé dans les pays en développement, permettant ainsi aux micros, petites et moyennes entreprises (MPME) d'exploiter pleinement les avantages du commerce international. 

Outre sa focalisation sur le commerce inclusif - pour les femmes et les jeunes en particulier -, la contribution de la Belgique aidera également le Centre du commerce international à renforcer son soutien à la préparation du commerce électronique des pays africains, en vue de créer de nouvelles opportunités commerciales, permettant aux entreprises d'atteindre de nouveaux marchés et aider à connecter les MPME aux chaînes de valeur mondiales.

"Le Centre du commerce international est reconnaissant de la confiance renouvelée du gouvernement belge dans notre travail consistant à utiliser le commerce pour sortir les gens de la pauvreté", a déclaré la directrice exécutive du Centre du commerce international, Arancha González. "Nous sommes impatients de nous associer à la Belgique pour renforcer notre objectif commun visant à assurer une plus grande inclusivité des femmes et des jeunes dans le commerce en Afrique.

Didier Reynders, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et des Affaires européennes de Belgique, a déclaré: "Encourager un commerce inclusif est une priorité essentielle de notre politique commerciale. Le partenariat conclu avec le Centre du commerce international conclu aujourd'hui constitue un instrument important pour que cela se produise en Afrique». 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.