Connectez-vous S'inscrire

La branche ‘’électricité et gaz’’ tirerait le sous-secteur de l’énergie sénégalaise en hausse de 6,5 pour cent en 2019


Rédigé le 3 Juin 2019 à 15:19 | 0 commentaire(s) modifié le 4 Juin 2019 - 14:49


​(Equonet-Dakar) – L’activité du sous-secteur de l’énergie est prévue en hausse de 6,5 pour cent en 2019 et serait tirée par la branche «électricité et gaz», selon les projections de la Direction de la prévision et des études économiques du Sénégal (DPEE).


Pour y arriver, la DPEE s’appuie sur la perspective d’optimisation des sources de production d’énergie et d’amélioration de la qualité de service, avec la mise en service des nouvelles centrales en 2018.

En plus du programme financier de la Société nationale d’électricité (SENELEC)  qui reste sur une bonne trajectoire, le secteur de l’énergie serait également accompagné d’un financement substantiel, dans le cadre du programme MCC sur la période 2019-2023 qui vise, entre autres, à diversifier les sources de production, à optimiser le parc et à maîtriser la demande en électricité au Sénégal.

Par ailleurs, la DPEE compte sur l’ambition de la SENELEC d’importer de l’énergie hydroélectrique, à travers son programme mix-énergique (environ 48MW) pour renforcer la disponibilité de l’énergie et répondre à la demande. La branche «électricité et gaz» est ainsi attendue en progression de 6,5 pour cent en 2019.

Pour ce qui est de la branche «Eau, assainissement et traitement des eaux», elle se conforterait de 5,0 pour cent, en tirant profit, notamment, du programme d’amélioration du cadre de vie et du renforcement des investissements de l’Etat pour améliorer le débit d’eau à travers le projet des forages Tassette visant à renforcer la production d’eau à Dakar. S’y ajoute l’appui considérable de l’OFOR dans le monde rural en termes de mise en service et de réhabilitation de forages.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le président de la République a réuni le conseil des ministres, le mercredi 18 septembre 2019, à 10 heures, au palais de République. Il a abordé les questions de la sécurité des infrastructures routières, la protection des végétaux, la campagne de commercialisation agricole, du prix de l'arachide et de la santé.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 18 septembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement se rend en Égypte

(Equonet-Dakar) - Une délégation du conseil d'administration de la Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) entamera lundi une visite en Égypte pour une mise à jour et un témoignage oculaire des derniers développements dans le pays, a appris Equonet de l’Institution.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.