Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

La part des énergies renouvelables dans l'énergie mondiale devrait plus que doubler d'ici 2030


Rédigé le 12 Janvier 2020 à 21:28 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Janvier 2020 - 16:50


(Equonet-Dakar) - La part des énergies renouvelables dans l'énergie mondiale devrait plus que doubler d'ici 2030 pour faire avancer la transformation énergétique mondiale, atteindre les objectifs de développement durable et ouvrir la voie à la sécurité climatique, selon l'Agence internationale des énergies renouvelables (IRENA). L'électricité renouvelable devrait fournir 57% de l'énergie mondiale d'ici la fin de la décennie, contre 26% aujourd'hui.


Une nouvelle brochure 10 Years: Progress to Action  , publiée pour la 10e Assemblée annuelle de l'IRENA, retrace les avancées mondiales récentes et décrit les mesures encore nécessaires pour développer les énergies renouvelables. Les données de l'Agence montrent que les investissements annuels dans les énergies renouvelables doivent doubler, passant d'environ 330 milliards USD aujourd'hui à près de 750 milliards USD pour déployer les énergies renouvelables à la vitesse requise. Une grande partie des investissements nécessaires peut être satisfaite en réorientant les investissements prévus dans les combustibles fossiles. Près de 10000 milliards USD d'investissements énergétiques liés aux énergies non renouvelables sont prévus jusqu'en 2030, ce qui risquerait de mettre en péril des actifs et d'augmenter la probabilité de dépasser le budget carbone mondial de 1,5 degré cette décennie.
 
«Nous sommes entrés dans la décennie de l'action dans les énergies renouvelables, une période au cours de laquelle le système énergétique se transformera à une vitesse inégalée», a déclaré le directeur général de l'IRENA, Francesco La Camera. «Pour garantir que cela se produise, nous devons répondre d'urgence au besoin de politiques habilitantes plus fortes et d'une augmentation significative des investissements au cours des 10 prochaines années. Les énergies renouvelables sont la clé du développement durable et devraient être au cœur de la planification énergétique et économique partout dans le monde.»
 
«Les solutions d'énergie renouvelable sont abordables, facilement disponibles et déployables à grande échelle», a poursuivi M. La Camera. «Pour faire avancer un avenir sobre en carbone, l'IRENA encouragera davantage l'échange de connaissances, renforcera les partenariats et travaillera avec toutes les parties prenantes, des dirigeants du secteur privé aux décideurs, pour catalyser l'action sur le terrain. Nous savons que c'est possible», a-t-il conclu, «mais nous devons tous aller plus vite.»
 
Des investissements supplémentaires permettent de réaliser d'importantes économies de coûts externes, notamment de minimiser les pertes importantes causées par le changement climatique en raison de l'inaction. Les économies pourraient atteindre entre 1,6 billion et 3,7 billions de dollars par an d'ici 2030, soit trois à sept fois plus que les coûts d'investissement pour la transformation énergétique.
 
La baisse des coûts technologiques continue de renforcer les arguments en faveur des énergies renouvelables. L'IRENA souligne que les coûts du solaire photovoltaïque ont chuté de près de 90% au cours des 10 dernières années et que les prix des éoliennes terrestres ont diminué de moitié au cours de cette période. D'ici la fin de cette décennie, les coûts du solaire photovoltaïque et de l'énergie éolienne pourraient toujours surpasser l'énergie traditionnelle. Les deux technologies pourraient couvrir plus d'un tiers des besoins mondiaux en énergie. 

Les énergies renouvelables peuvent devenir un outil essentiel pour combler le fossé d'accès à l'énergie, un objectif clé du développement durable. 
 
Les énergies renouvelables hors réseau sont devenues une solution clé pour étendre l'accès à l'énergie et permettent désormais d'accéder à environ 150 millions de personnes. Les données de l'IRENA montrent que 60% des nouveaux accès à l'électricité peuvent être couverts par des énergies renouvelables au cours de la prochaine décennie, les systèmes autonomes et les mini-réseaux fournissant les moyens de près de la moitié des nouveaux accès.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 20 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 20 mai 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

les nominations au conseil des ministres du Sénégal de ce mercredi 29 avril 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris, au cours du conseil des ministres de ce mercredi 29 avril 2020, les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.