Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Le changement climatique pourrait forcer 216 millions de personnes à migrer dans leur propre pays d'ici 2050


Rédigé le 13 Septembre 2021 à 12:40 | 0 commentaire(s) modifié le 14 Septembre 2021 - 14:07


(Equonet-Dakar) - Le rapport Groundswell révèle que le changement climatique pourrait forcer 216 millions de personnes à migrer dans leur propre pays d'ici 2050.


Le rapport Groundswell actualisé de la Banque mondiale publié aujourd'hui révèle que le changement climatique, un moteur de migration de plus en plus puissant, pourrait forcer 216 millions de personnes dans six régions du monde à se déplacer dans leur pays d'ici 2050. Les points chauds de la migration climatique interne pourraient émergent dès 2030 et continuent de se propager et de s'intensifier d'ici 2050. Le rapport constate également qu'une action immédiate et concertée pour réduire les émissions mondiales et soutenir un développement vert, inclusif et résilient pourrait réduire l'ampleur de la migration climatique de 80 pour cent.

Le changement climatique est un puissant moteur de migration interne en raison de ses impacts sur les moyens de subsistance des populations et de la perte de qualité de vie dans les zones fortement exposées. D'ici 2050, l' Afrique subsaharienne pourrait voir jusqu'à 86 millions de migrants climatiques internes ; Asie de l'Est et Pacifique, 49 millions ; Asie du Sud, 40 millions ; Afrique du Nord, 19 millions ; Amérique latine, 17 millions ; et Europe de l'Est et Asie centrale, 5 millions.

« Le rapport Groundswell est un rappel brutal du bilan humain du changement climatique, en particulier sur les plus pauvres du monde, ceux qui contribuent le moins à ses causes. Il trace également clairement la voie à suivre pour que les pays s'attaquent à certains des facteurs clés à l'origine des migrations liées au climat », a déclaré Juergen Voegele, vice-président du développement durable, Banque mondiale . « Toutes ces questions sont fondamentalement liées, c'est pourquoi notre soutien aux pays est positionné pour atteindre ensemble les objectifs climatiques et de développement tout en construisant un avenir plus durable, sûr et résilient. »

Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.