Connectez-vous S'inscrire

Le conseil d'administration du Fmi approuve un accord de crédit élargi d'une durée de trois ans et un décaissement de près de 16 milliards FCFA en faveur du Mali


Rédigé le 29 Août 2019 à 13:02 | 0 commentaire(s) modifié le 31 Août 2019 - 15:16


(Equonet-Dakar) - Le FMI approuve un nouvel accord triennal FEC (facilité élargi de crédit) pour le Mali d'un montant de 191,9 millions de dollars EU. Selon le communiqué de presse qui en fait l’annonce, il approuve également un décaissement immédiat de 27,4 millions d’USD (environ 16 milliards FCFA). Le nouvel arrangement soutient la stratégie de développement des autorités pour une croissance forte et inclusive par la création d'emplois, la diversification économique et une plus grande résilience.


Le 28 août 2019, le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a approuvé un nouvel accord d'une durée de trois ans au titre de la facilité de crédit élargie (FCE) pour le Mali d'un montant de 139,95 millions de DTS (environ 191,9 millions d’USD ainsi que le déblocage du premier décaissement au titre de l'accord de 20 millions de DTS (environ 27,4 millions d’USD).

Après la discussion au Conseil d'administration, M. Tao Zhang, directeur général adjoint et président par intérim, a fait la déclaration suivante:

«Le Mali a réalisé des progrès significatifs dans le cadre du précédent programme appuyé par le Fonds malgré des conditions difficiles. Si les perspectives économiques restent globalement positives, les perspectives économiques sont sujettes à d’importants risques de dégradation liés aux conditions de sécurité, aux chocs potentiels sur les termes de l’échange (prix de l’or, du coton et des combustibles) et aux conditions météorologiques défavorables. conditions.

«Les mesures correctives prises par les autorités au premier semestre de 2019 ont considérablement amélioré la perception des recettes intérieures. À l'avenir, des efforts décisifs en faveur de la mobilisation des ressources nationales par le biais de réformes de la politique fiscale et de l'administration des recettes seront essentiels pour atteindre les objectifs ambitieux mais réalistes du programme. Le cadre financier du programme est solide et des mécanismes adéquats sont en place pour faire face à tout déficit de recettes.

«La stratégie de réforme des autorités pour la compagnie d'électricité appartenant à l'État (EDM-SA) est bienvenue, compte tenu de son importance stratégique pour l'économie malienne. Les autorités sont encouragées à solliciter la participation des banques commerciales à la restructuration financière de la société.

«À l'avenir, il est essentiel de rechercher une plus grande efficacité des dépenses, notamment en renforçant la sélection et l'exécution des projets et en rationalisant les subventions. Les efforts des autorités pour accroître l'inclusion financière et réduire l'écart entre les sexes, notamment par des mesures directes visant à autonomiser économiquement les femmes, sont les bienvenus. Une persévérance sans faille dans les efforts du gouvernement pour améliorer la gouvernance et lutter contre la corruption améliorerait également le climat des affaires. "
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 15 janvier 2020, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.