Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Le rebond économique mondial est l'occasion de s'attaquer aux problèmes de développement, selon l'ONU


Rédigé le 13 Décembre 2017 à 09:03 | 0 commentaire(s) modifié le 13 Décembre 2017 - 10:05


Un rapport publié lundi par le Département des affaires économiques et sociales des Nations Unies (DESA) appelle à saisir l'opportunité de la croissance économique actuelle pour s'attaquer aux problèmes de développement profondément enracinés.



(Ecofinance.sn Dakar) -  La situation et les perspectives de l'économie mondiale pour 2018 démontre que les conditions macroéconomiques actuelles offrent aux décideurs une plus grande marge de manœuvre pour résoudre certains des problèmes profondément enracinés qui continuent d'entraver les progrès vers les Objectifs de développement durable », a déclaré le Secrétaire général  de l'ONU, António Guterres, dans l'avant-propos du rapport. 

Selon le rapport, la croissance économique mondiale a atteint 3% en 2017- la plus forte croissance depuis 2011 - les fragilités liées à la crise et les effets négatifs des autres chocs récents s'estompant. L'amélioration économique s'est généralisée, avec environ deux tiers des pays du monde connaissant une croissance plus forte en 2017 que durant l'année précédente. La croissance mondiale devrait rester stable à 3,0% en 2018 et 2019 .
« Alors que la reprise de la croissance mondiale est un signe encourageant d'une économie plus saine, il est important de se rappeler que cela peut avoir un coût environnemental », a déclaré pour sa part le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, Liu Zhenmin, lors du lancement du rapport. 
« Cela nécessite de redoubler d'efforts pour découpler la croissance économique et la dégradation de l'environnement - comme l'a également souligné la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques à Bonn le mois dernier », a-t-il ajouté. 
Selon le rapport, le récent rebond de la croissance mondiale s'explique principalement par une croissance plus forte dans les économies développées. 
Mais l'Asie de l'Est et l'Asie du Sud restent les zones les plus dynamiques du monde. En 2017, ces deux sous-régions asiatiques représentaient près de la moitié de la croissance mondiale, la Chine représentant à elle seule environ un tiers. 
Le rapport souligne que la fin des récessions en Argentine, au Brésil, au Nigéria et en Russie a également contribué à la croissance mondiale entre 2016 et 2017. La reprise a été soutenue par un rebond du commerce mondial et une amélioration des conditions d'investissement. Le défi consiste maintenant à canaliser cet élan vers une accélération soutenue des investissements productifs pour soutenir les perspectives à moyen terme. 
Malgré l'amélioration des perspectives à court terme, l'économie mondiale continue de faire face à des risques, Ces derniers incluent notamment des changements en matière de politique commerciale, une détérioration soudaine des conditions financières mondiales et l'augmentation des tensions géopolitiques. 

L'économie mondiale est également confrontée à des défis à plus long terme. Le rapport de DESA met en évidence quatre domaines dans lesquels la situation macroéconomique ouvre la voie à des politiques visant à relever ces défis : accroître la diversification économique, réduire les inégalités, appuyer les investissements à long terme et lutter contre les déficiences institutionnelles. 

Selon le rapport, une réorientation des politiques pour relever ces défis peut engendrer des investissements et une productivité plus importants, des créations d'emplois plus élevées et une croissance économique à moyen terme plus durable 




Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Janvier 2019 - 23:02 SAISINE DE TULLOW : l’ITIE Dément

Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 16 janvier 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 16 janvier 2019 à 10 heures, à Diamniadio.


Nominations

Nomination au Conseil des ministres du 16 janvier 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes au cours du Conseil des ministres de ce mercredi 16 janvier 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE DE L’OUEST : un partenariat IFC-BRVM pour renforcer la gouvernance d'entreprise

(Equonet-Dakar) – IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, et la Bourse Régionales des Valeurs Mobilières (BRVM) sont en partenariat pour renforcer la gouvernance d'entreprise en Afrique de l’Ouest, a appris Equonet auprès de l’institution.


Actu d'Europe

OCDE : ralentissement de l’inflation annuelle dans la zone

(Equonet-Dakar) - L'inflation annuelle dans la zone de l’Organisation pour la coopération et le développement économique (OCDE) ralentit à 2.7 pour cent en novembre 2018,
en raison du ralentissement des prix de l'énergie, annonce un communiqué de presse de l’Organisation transmis à Equonet.