Connectez-vous S'inscrire

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019


Rédigé le 27 Novembre 2019 à 22:58 | 0 commentaire(s) modifié le 28 Novembre 2019 - 20:01


(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :
 
Monsieur Ibra FALL BA, Administrateur civil, matricule de solde 616 313/F, précédemment Préfet du département de Ziguinchor, est nommé Préfet du Département de Dagana, en remplacement de Monsieur Fary SEYE, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Papa El Hadji Madicke DRAME, Administrateur civil, matricule de solde 616 286/K, précédemment Préfet du département de Gossas, est nommé Préfet du Département de Ziguinchor, en remplacement de Ibra Fall BA, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Sahite FALL, Administrateur civil, matricule de solde 600 568/A, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Fatick chargé des affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Gossas, en remplacement de Monsieur Papa El Hadji Madicke DRAME, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Moustapha DIAW, Administrateur civil, matricule de solde 511 569/E, précédemment Préfet du département de Kédougou, est nommé Préfet du Département de Podor, en remplacement de Monsieur Elimane Ba, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Thierno Souleymane SOW, Administrateur civil, matricule de solde 602 494/I, précédemment Adjoint au Gouverneur de la Région de Kaolack chargé des affaires administratives, est nommé Préfet du Département de Kédougou, en remplacement de Monsieur Moustapha DIAW, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Mamadou CISSOKHO, Technicien en maintenance industrielle, précédemment Président du Conseil d’Administration du Centre national de Qualification professionnelle, est nommé Président du Conseil de Surveillance de l’Agence pour la Promotion et le Développement de l’Artisanat, poste vacant ;
 
Monsieur Ibrahima NDOUR, Inspecteur de l’Enseignement moyen secondaire, est nommé Président du Conseil d’Administration du Centre national de Qualification professionnelle, en remplacement de Monsieur Mamadou CISSOKHO, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Moussa Hamady SARR, Inspecteur du Travail et de la Sécurité sociale, matricule de solde n°624 963/B, est nommé Coordonnateur adjoint de l’Université virtuelle du Sénégal (UVS), en remplacement de Monsieur Ousmane Niébé DIOP, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Fary SEYE, Administrateur civil, matricule de solde n°510 493/F, est nommé Secrétaire général du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, en remplacement de Monsieur Malick SOW, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Ibrahima WONE, Administrateur civil principal de classe exceptionnelle, matricule de solde n°509 535/G, précédemment Directeur de Cabinet du Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est nommé Secrétaire général de l’Université Amadou Mahtar MBOW (UAM), poste vacant ;
 
Monsieur Leroux DRAME, Administrateur civil, matricule de solde n°518 696/I, précédemment Secrétaire général de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), est nommé Secrétaire général de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), en remplacement de Monsieur Mady BATHILY, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Elimane BA, Administrateur civil, matricule de solde n°616 304/D, précédemment Préfet de Podor, est nommé Secrétaire général de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), en remplacement de Monsieur Leroux DRAME, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Ousmane Niébé DIOP, Administrateur civil, matricule de solde n°514 648/B, précédemment Coordonnateur adjoint de l’Université virtuelle du Sénégal, est nommé Secrétaire général de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima NIASS (USSEIN), poste vacant ;
 
Monsieur Malick SOW, Administrateur civil, matricule de solde n°616 289/H, précédemment Secrétaire général du Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, est nommé Secrétaire général de l’Université de Thiès, en remplacement de Monsieur Abdoul Wahab KA, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Moustapha GUEYE, Juriste Expert, précédemment Directeur du Centre régional des Œuvres universitaires et sociales (CROUS) de Thiès, est nommé Directeur du Centre régional des Œuvres universitaires et sociales (CROUS) de Bambey, en remplacement de Monsieur Cheikh Abdou LO, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Cheikh SALL, Juriste, précédemment Chef des Services administratifs du COUD, est nommé Directeur du Centre régional des Œuvres universitaires et sociales (CROUS) de Thiès, en remplacement de Monsieur Moustapha GUEYE, appelé à d’autres fonctions ;
 
Monsieur Jean Philippe DIOUF, titulaire d’un Master en analyse économique et politique de développement, matricule de solde n°618 272/P, précédemment en service à la Direction de la Promotion du Développement territorial, est nommé Inspecteur des Affaires administratives et financières (IAAF) au Ministère des Collectivités territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, poste vacant.
 
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :
 
- Le projet de loi modifiant la loi n° 65-60 du 21 juillet 1965 portant Code pénal avec des chapitres visant à durcir la répression du viol et de la pédophilie et des sanctions pouvant aller jusqu’à la réclusion criminelle à perpétuité.
 
- Le projet de loi autorisant le Président de la République à ratifier le Protocole additionnel n° 01/ 2017 CCEG/UEMOA modifiant et complétant le Protocole additionnel n°1, relatif aux organes de contrôle de l’UEMOA.
 
- Le projet de traité portant modification du Traité de l’Union Monétaire Ouest Africaine du 20 janvier 2017, relatives à la dénomination du Conseil Régional de l’Epargne publique et des Marchés Financiers.
 
- Le projet de traité portant Etablissement de l’Agence Africaine des Médicaments (AMA).
 
Fait à Dakar le 27 novembre2019
Le Ministre, Porte-Parole du Gouvernement
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.