Connectez-vous S'inscrire

Les politiques fiscales pour lutter contre le changement climatique


Rédigé le 11 Octobre 2019 à 13:17 | 0 commentaire(s) modifié le 14 Octobre 2019 - 18:48


(Equonet-Dakar) - Le réchauffement climatique est devenu une menace claire et présente. Les actions et les engagements à ce jour ont été limités.Plus nous attendons, plus les pertes en vies humaines et les dommages causés à l'économie mondiale sont importants. Les ministres des finances doivent jouer un rôle central dans la promotion et la mise en œuvre de politiques fiscales visant à lutter contre le changement climatique. Pour ce faire, ils devraient réorganiser le système fiscal et les politiques fiscales afin de décourager les émissions de carbone provenant du charbon et d'autres combustibles fossiles polluants.


La revue financière  aide les décideurs à choisir quoi faire et comment le faire, maintenant, dans le monde et chez eux.

Un meilleur avenir est possible. Les gouvernements devront augmenter le prix des émissions de carbone afin d'inciter les particuliers et les entreprises à réduire leur consommation d'énergie et à adopter des sources d'énergie propres. Les taxes sur le carbone sont les outils les plus puissants et les plus efficaces, mais uniquement si elles sont appliquées de manière juste et propice à la croissance.

Pour rendre les taxes sur le carbone politiquement réalisables et économiquement efficaces, les gouvernements doivent choisir comment utiliser les nouveaux revenus. Parmi les options possibles, citons la réduction d’autres types d’impôts, le soutien apporté aux ménages et aux communautés vulnérables, l’augmentation des investissements dans l’énergie verte ou simplement la restitution de l’argent à la population.   

Lire plus : https://blogs.imf.org/2019/10/10/fiscal-policies-to-curb-climate-change/?utm_medium=email&utm_source=govdelivery
Vitor Gaspar , Paolo Mauro , Ian Parry et Catherine Pattillo/Blog Fmi



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 15 janvier 2020, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.