Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Les ressources autochtones sont la clé de la sécurité énergétique et de l'accès universel au Botswana


Rédigé le 26 Août 2021 à 11:30 | 0 commentaire(s) modifié le 28 Août 2021 - 15:04


(Equonet-Dakar) - Au Botswana, une évaluation de l'IRENA présente des résultats concrets pour soutenir le déploiement des énergies renouvelables et la réalisation des objectifs économiques et sociaux.


Un potentiel éolien et solaire important et des résidus de biomasse abondants offrent au Botswana des opportunités considérables pour améliorer la sécurité énergétique nationale et accroître l'accès aux services énergétiques modernes, selon un nouveau rapport publié aujourd'hui par l'International Renewable Energy Agence (IRENA). Les actions à court et moyen terme dans les domaines de la politique, de la réglementation, des risques et des investissements peuvent créer un environnement plus propice au développement des énergies renouvelables dans le pays, selon le rapport.

Évaluation de l'état de préparation aux énergies renouvelables : le Botswana , développé en étroite coopération avec le ministère des Ressources minérales, des Technologies vertes et de la Sécurité énergétique (MMGE), complète la politique énergétique nationale du Botswana récemment adoptée par le Parlement. L'un des principaux objectifs de la politique est d'augmenter considérablement la pénétration des énergies renouvelables dans le pays. Le Botswana vise à produire 15 % de son énergie à partir d'énergies renouvelables d'ici 2030 et 36 % d'ici 2036. À la fin de 2020, le Botswana disposait de 6 mégawatts de capacité installée d'énergies renouvelables.

« La publication de cette évaluation coïncide avec l'adoption récente par le parlement d'une politique énergétique nationale, dont l'un des principaux objectifs est de parvenir à une pénétration substantielle des énergies nouvelles et renouvelables afin de soutenir l'autosuffisance énergétique et la sécurité énergétique », a déclaré l'hon Lefoko Moagi, ministre des Ressources minérales, des Technologies vertes et de la Sécurité énergétique du Botswana. « Cette étude s'ajoute aux efforts nationaux en cours pour atteindre cet objectif. Le Botswana est reconnaissant à l'IRENA pour son soutien continu".

Environ un tiers des Batswana n'ont actuellement pas accès à l'électricité et le système électrique du pays se caractérise par des alimentations électriques peu fiables et des coûts de service élevés. Pour répondre à sa demande d'électricité de pointe, le Botswana dépend actuellement du charbon et des produits pétroliers importés d'Afrique du Sud et importe jusqu'à 15 % de son électricité des pays voisins. Le rapport note que les ressources renouvelables nationales peuvent être exploitées pour répondre à la demande croissante d'électricité, réduire la dépendance aux importations d'électricité et diversifier le mix de production du pays, tout en atténuant le changement climatique et en augmentant l'accès à une électricité propre et fiable.

« Le Botswana dispose d'une importante dotation en ressources énergétiques renouvelables qui, si elles sont pleinement développées, pourraient stimuler des gains durables à l'échelle de l'économie qui profiteront à tous les Batswana », a déclaré le directeur général de l'IRENA, Francesco La Camera. « Nous travaillerons en étroite collaboration avec le gouvernement du Botswana alors qu'il poursuit un nouvel avenir énergétique, pour garantir que les recommandations de cette étude aident à éclairer la planification et l'élaboration des politiques dans les années à venir. »

Selon le rapport, promouvoir et faciliter la mise en œuvre d'une vision claire à long terme pour le développement des énergies renouvelables avec des engagements contraignants étayés par des données issues d'études de préfaisabilité peut aider à faire face aux risques d'investissement et à attirer la participation du secteur privé. L'évaluation souligne également l'intégration des énergies renouvelables au-delà du secteur de l'électricité en développant des stratégies bien alignées pour les énergies renouvelables dans l'agriculture, les transports, le chauffage, le refroidissement et la cuisine.

Le rapport appelle également à l'opérationnalisation de l'Autorité de régulation de l'énergie du Botswana (BERA), garantissant un budget durable et indépendant, ainsi qu'une indépendance politique et une capacité suffisantes pour obliger les services publics à rendre compte de leurs performances financières et opérationnelles. Le rapport souligne qu'un code de réseau transparent pourrait être établi dans le cadre de la BERA pour régir tous les producteurs d'électricité actuels et futurs, garantissant que l'électricité renouvelable bénéficie d'un accès prioritaire au réseau et que sa distribution est basée sur des coûts marginaux.

CLIQUEZ ICI POUR LIRE L'ÉVALUATION COMPLÈTE
Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.