Connectez-vous S'inscrire

Macky Sall : «l’Afrique ne peut se développer en misant sur les aides»


Rédigé le 25 Septembre 2017 à 20:55 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Septembre 2017 - 21:03


Le chef de L'Etat, Macky Sall a ouvert ce matin le 3ième ‘’forum d'investir en Afrique’’ au centre de Conférence Internationale d'Abou Diouf de Diamniadio.


(Ecofinance.sn - Dakar) - Une occasion pour le président sénégalais de souligner : «l 'Afrique est un continent  en quête d'émergence  et sur ce chemin, nous devons nous procurer les moyens  de transformer positivement  et durablement  notre système productif». A cela, il ajoute : «l'innovation devrait être pour nous un nouvel état d'esprit qui traduit une réelle volonté de rompre  avec les idées, habitudes et pratiques reçues.»

Toutefois,  les pouvoirs étatiques africains doivent également  marquer la rupture, car dit-il, «si les inspirateurs de la politique publique chargés de la gouvernance n'évoluent pas dans le sens de l'innovation, de la transparence dans les procédures, tout ce que nous dirons ici ou ailleurs restera un vœux pieux avec les même litanies forum après forum.»

Il pense que : «cette effort doit se matérialiser pour que l'Afrique s'investit davantage à relever le défis  du sous-développement».

«Dès lors, la cohabitation du secteur privé et public doit livrer des investissements sains, transparents, stables et prévisibles pour inspirer la confiance des citoyens mais aussi des partenaires», indique-t-il.

Pour le président de la République, c'est sur cet angle que le progrès économique, politique et social se fera sentir en Afrique. 

Il note aussi que les investissements dans les autres secteurs contribueront à faciliter les échanges entre les pauvres voisins et l'extérieur. «Ces flux influerons d'une manière considérable pour gravir les canons qui mènent vers le développement. Ne nous attardons pas sur le fait que l'Afrique est l'avenir du monde maos pensons plutôt que le temps de l'Afrique c'est maintenant», avance-t-il.

Mamadou Gningue (Stagiaire)



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.