Connectez-vous S'inscrire

Réformer le système national de planification sénégalais pour s’adapter aux mutations du moment


Rédigé le 20 Juin 2019 à 17:44 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Juin 2019 - 13:10


(Equonet-Dakar) - En raison des nombreux défis nés des évolutions majeures enregistrées dans un environnement changeant, le ministère de l’Economie, du Plan et de la Coopération, à travers la direction générale de la Planification des Politiques économiques (DGPPE) et en partenariat avec le PNUD, a jugé nécessaire de repenser le système national de planification (SNP) pour une meilleure prise en charge des nouveaux paradigmes.


C’est à cet exercice que s’attèlent depuis ce matin tous les acteurs impliqués dans le processus de réforme du SNP devant prendre en compte les paradigmes actuels, c’est-à-dire le PSE, le cadre stratégique communautaire de la CEDEAO, les nouvelles directives de l’UEMOA, l’Acte III de la décentralisation, etc, afin de rendre plus efficaces les interventions publiques.
 
Concrètement, il s’agira pour ces derniers de faire l’état des lieux du SNP de 1987 à nos jours, d’identifier et de mettre en place les outils pertinents pour un SNP performant, de mettre en place un cadre institutionnel opérationnel fédérant les dimensions spatiale, économique, sociale et environnementale de la fonction de planification et d’éditer les textes réglementaires à soumettre aux autorités publiques pour adoption.
 
Mais l’élaboration d’une telle réforme exige une démarche concertée et consensuelle impliquant l’ensemble des acteurs. A ce titre, il sera mis en place un cadre institutionnel qui se veut souple et structuré autour d’un comité de pilotage, d’un comité technique interne et de commissions afin de faciliter la concertation et le dialogue entre toutes les parties prenantes.
 
L’atelier de lancement de ce matin marque le démarrage officiel des travaux de commissions. Une occasion pour les organisateurs de partager et de valider les projets de documents de travail, à savoir la feuille de route, la note d’orientation, etc.
 
Cette étape d’élaboration sera suivie de la phase de diffusion. A cet effet, il est prévu l’élaboration d’un plan de communication et sa mise en œuvre pour meilleure appropriation de la réforme par le public.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 15 janvier 2020, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 15 janvier 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 15 janvier 2020 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Burkina Faso : le solde de la balance des paiements ressort excédentaire de 116.286 millions au titre de l’année 2018

(Equonet-Dakar) - Le solde de la balance des paiements du Burkina Faso est ressorti excédentaire de 116.286 millions au titre de l'année 2018, après 246.976 millions un an plus tôt, indique le rapport annuel de la Balance des paiements et position extérieure globale du pays publié aujourd’hui. .


Actu d'Europe

Le Japon en tête des 30 premiers pays en termes de dette nationale par citoyen

(Equonet-Dakar) - Le Japon, avec une population de 126 847 639 habitants, a désormais la dette nationale la plus élevée par citoyen. Les données recueillies et calculées par LearnBonds.com montrent que chaque ressortissant japonais doit 89 525,51 $ de la dette nationale de 11,4 billions de dollars.