Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

SENEGAL : les solutions numériques du PASTEF


Rédigé le 11 Février 2019 à 14:58 commentaire(s) modifié le 15 Février 2019 - 11:33


(Equonet-Dakar) – Dans le programme de société du PASTEF, le volet numérique y occupe une place majeure. Des solutions aux problématiques soulevées sont proposées.


Elles concernent en premier lieu la cadre normatif. L’enjeu consiste à faire des réformes avec l’actualisation des textes en vigueur. Pour Ousmane Sonko et ses alliés, le processus devra concilier une adaptation de l’existant et une adoption de nouvelles mesures afin de prendre en compte les derniers défis de l’écosystème du numérique.
 
A cet égard, il est envisager de réformer en profondeur le cadre juridique régissant le secteur du numérique afin de consacrer l’accès universel au numérique comme un droit fondamental. Ainsi, il s’agira d’inscrire dans la constitution l’accès universel tout comme la protection des données personnelles et d’adopter une nouvelle politique en matière d’infrastructure, de régulation et de gouvernance du secteur pour favoriser la souveraineté numérique.
 
Il est envisagé également d’utiliser le numérique comme un levier économique essentiel pour l’atteinte des objectifs de développement en baissant les barrières d’entrées pour les nouveaux acteurs tout en préservant un cadre d’expansion des acteurs traditionnels.
  
Dans ce cadre normatif, il sera aussi question de protéger les consommateurs. Ici, la principale réforme à mener consiste à renforcer le cadre normatif actuel pour préserver les droits des consommateurs en créant notamment une instance de régulation des données et des services innovants (Reconnaissance de la possibilité d’actions collectives en justice).
  
La souveraineté numérique et la sécurité ne sont pas omises. «La souveraineté numérique est devenue incontestablement une exigence pour la sécurité nationale et la protection des citoyens. Les GAFA ont fini de transformer la grande majorité internautes du monde en de simples produits en siphonnant au quotidien, grâce aux réseaux sociaux, des informations personnelles pouvant mettre en péril leur liberté et leur autonomie. Ces informations sont stockées et utilisées pour la publicité, le profilage des individus et progressivement comme le carburant de l'intelligence artificielle», souligne le document.
 
«Le Sénégal, à l’instar de toutes les nations responsables, doit prendre sans délais les dispositions adéquates pour sensibiliser et former les populations sur ces risques majeurs, et ensuite créer les conditions de l’élaboration et de la mise en œuvre rapide d’une stratégie de déploiement d’un cloud national souverain et performant, capable d’héberger de manière efficiente et sécurisée toutes les données stratégiques et sensibles du pays, ainsi que les données personnelles des citoyens. En l’absence de telles infrastructures, les données nationales continueront à être archivées à l’étranger, malgré les dispositions réglementaires que la Commission des Données Personnelles (CDP) s’évertue à faire respecter», poursuit-il.
  
«La souveraineté numérique doit être appréhendée comme une composante essentielle de la souveraineté nationale ce qui suppose une maîtrise totale des outils utilisés par le développement de technologies nationales de communication et de chiffrement», ajoute-t-il.
 
La gouvernance du secteur préoccupe aussi le PASTEF. Sonko et ses alliés jugent «impérieux de mettre en place une gouvernance multi-acteurs, forte et stable en confiant la responsabilité du secteur à un seul département ministériel».
 
Tout comme le capital humain dans les secteurs de l’éducation et de la santé. Pour l’éducation, il est proposé un reprofilage des curricula de la formation dans le numérique et la mise en place de nouveaux parcours pédagogiques et d’apprentissage conformes aux besoins du secteur du numérique. Il est prévu aussi un accord-cadre entre l’Etat et les entreprises de services numériques (ESN) pour la mise en place effective de la formation perpétuelle et alternée dans le domaine du numérique. Il est envisagé aussi la mise en place d’une fondation du numérique pour accompagner l’Etat et les acteurs du numérique dans la mise en application des résultats de recherches et d’innovations technologiques.
  
Concernant la santé, il est proposé l’établissement des nomenclatures, des tarifs et des normes d’interopérabilité des systèmes informatisés, un plan d’informatisation de la gestion administrative, financière et du personnel des structures de santé et collecte systématique des informations médicales dans tous les parcours des patients, la création de la carte de santé biométrique multifonction (Santé, Assurance, Paiements) adossée à un dossier médical informatisé, confidentiel et sécurisé et la dématérialisations des dossiers et processus de santé (ordonnance, analyse, etc).
 
Au plan de l’emploi dans le secteur numérique, il est envisagé l’élaboration d’une loi spéciale instituant le mécanisme spécifique de financement du numérique, la création d’une instance multi-acteur de gestion et d’évaluation de l’usage du fonds du numérique et la définition des projets nationaux structurants et planification de sa mise en oeuvre.
Equonet


Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Politick




Conseil des Ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 30 janvier 2019

(Equonet-Dakar) Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 30 janvier 2019 à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

BERD : Christian Kleboth nommé à la tête des syndications de prêts

(Equonet-Dakar) - nommé à la tête des syndications de prêts, Christian Kleboth pour rôle principal de mobilisation de capitaux privés pour les projets de la BERD.


Financement participatif

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz






Derniers tweets



Facebook

Actu d'Afrique

Nouveau comité formé pour sauver Eskom

(Equonet-Dakar) - Un comité du cabinet présidentiel sur Eskom a été formé pour informer quotidiennement le président Cyril Ramaphosa des progrès réalisés dans la résolution des problèmes de la compagnie d'électricité.


Actu d'Europe

La BERD prête 100 millions de livres turques à Hayat Varlik

(Equonet-Dakar) - La Banque européenne de reconstruction et de développement (BERD) prête 100 millions de livres turques à Hayat Varlik, première société de droit turc dans le secteur des stocks première société de gestion de prêts non performants de Turquie, annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.