Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

Sabodala-Massawa : vers la création d’un grand complexe aurifère au Sénégal


Rédigé le 14 Décembre 2019 à 21:55 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Décembre 2019 - 14:40

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Avec l’acquisition de Massawa, Teranga exprime son ambition de transformer la mine voisine Sabodala en complexe de premier ordre et prolonger la durée de vie de la mine grâce à l’augmentation de la teneur en or du complexe.


Situé à distance de camionnage de la mine d’or de Sabodala, mine phare de Terango gold corporation, le projet Massawa ouvre la voie à d’importantes synergies d’investissement et d’exploitation. La proximité de ces deux projets et le traitement à l’usine de concentration de Sabodala du minerai à teneur élevé de Massawa devrait faire de Sabodala une installation de premier ordre.
 
«L’acquisition de Massawa transformera Teranga par la création d’un grand complexe aurifère – le premier au Sénégal – ce qui représente un jalon important pour l’industrie de l’exploitation aurifère du pays» a déclaré Richard Young, président et chef de la direction de Teranga dans un communiqué distribué aux journalistes présents à la conférence de presse du 11 décembre 2019 consacrée au rachat de la mine d’or de Massawa par Peranga.
 
«Nous nous attendons à ce que la production provenant du complexe Massawa-Teranga, combinée à celle de notre mine d’or de Wahgnion au Burkina Faso, augmente la production d’or annuelle consolidée cible de Teranga et place cette dernière en position de devenir le prochain producteur d’or polyvalent de calibre intermédiaire à faible coût en Afrique occidentale, l’une des principales régions d’exploitation aurifère au monde» a-t-il ajouté.   
 
Complexe Sabodala-Massawa
 
Selon le communiqué, les permis de Massawa et les permis d’exploitation minière de Sabodala portent sur des terrains contigus. A l’heure actuelle, entre 35 et 40 millions tonne de matériau sont extraites de Sabodala et plus de 4 millions de tonnes de minerai y sont traités par année. Teranga prévoit intégrer le minerai à teneur élevée des gisements de Massawa dans un plan minier combiné optimisé pour Sabodala, tirant ainsi parti de son infrastructure, de son usine, de son équipement mobile et de son personnel existant.
 
La société minière compte apporter peu de changements à l’usine de lixiviation au carbonne et à l’infrastructure existantes de Sabodala afin de traiter le minerai libre du projet Massawa, ce qui permettrait de réduire les coût d’immobilisations des premières phases qui figure dans l’étude de faisabilité du projet Massawa. Elle prévoit commencer à traiter le minerai libre des gisements de Massaw à son usine existante de lixiviation au carbone au cours du deuxième semestre 2020.
 
Elle exprime son intention d’extraire et de traiter en priorité les réserves à teneur élevée de Massawa. Il est prévu que, d’ici 2021, plus de la moitié du minerai traité à l’usine de Sabodala pourrait provenir des gisements de Massawa. D’après l’étude faisabilité du projet Massawa et le plan minier actuel de Sabodala, le complexe Sabodala-Massawa devrait faire augmenter le profil de production d’or de Sabodala.
 
Le communiqué souligne que Teranga et Barrick ont investi d’importantes ressources dans les contrôles préalables afin de mieux comprendre les détails techniques des gisements de Massawa et d’aider Teranga à établir un plan minier optimisé et intégrer pour les deux propriétés. D’après le texte, ces travaux approfondis de contrôle préalable jetteront les bases d’une étude de préfaisabilité du complexe intégré Sabodala-Massawa que la société prévoit réaliser dans les six mois suivant la clôture de l’opération. En prévision d’une étude de faisabilité définitive intégrer, la société compte entreprendre un programme de forage afin d’accroître les ressources du projet Massawa. L’étude de faisabilité définitive, qui devrait être terminée en 2021, évaluera l’ampleur optimale des travaux de modernisation et le calendrier du traitement du minerai réfractaire de Massawa.
 
Le communiqué signale que l’accord d’achat de la production conclu avec Franco Nevada corparation le 12 décembre 2013, dans sa version modifiée, permet à Franco-Nevada de 6 pour de la production future d’or de Sabodala. Il précise que l’accord d’achat de production Franco-Nevada ne s’étend pas à la zone du projet aurifère de Massawa. «Cependant, l’accord d’achat de production Franco-Nevada oblige Teranga à faire en sorte que cette dernière ne soit désavantagée par l’exclusion du minerai de Sabodala» souligne-t-il.
 
«Teranga continuera donc de livrer les onces prévues d’après le dernier plan d’exploitation minière pour la durée de vie autonome de la mine de Sabodala», ajoute-t-il.



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 20 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 20 mai 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

les nominations au conseil des ministres du Sénégal de ce mercredi 29 avril 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris, au cours du conseil des ministres de ce mercredi 29 avril 2020, les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.