Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité économique, financière sénégalaise et africaine
Développer un contenu vérifié, instructif, constructif et attentif, de manière professionnelle et responsable.

Secteur des mines : Une contribution de 120 milliards de F Cfa au budget de l’Etat en 2016


Rédigé le 19 Décembre 2017 à 09:22 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Décembre 2017 - 09:26


Le secteur des mines contribue fortement à la formation du Pib au Sénégal. Selon le président de la chambre des mines, Abdoul Aziz Sy, en 2016, ce secteur a contribué pour 120 milliards de F Cfa au budget de l’Etat.

En 2016, la contribution du secteur extractif dans le budget de l’Etat du Sénégal a avoisiné les 120 milliards F Cfa, a révélé, ce matin, le président de la chambre des mines du Sénégal. D’après Abdoul Aziz Sy qui participait à la onzième assemblée plénière du Haut conseil du dialogue social (Hcds) sur le thème : « Le dialogue social, un outil de rénovation des relations professionnelles et d’accroissement de l’impact socio-économique du secteur minier, le chiffre d’affaires réalisé par le secteur au cours de l’année 2016 a atteint plus de 365 milliards de F Cfa, ce qui représente 36% des exportations sénégalaises. En plus, 8000 emplois ont été répertoriés dans le secteur extractif en 2016.


(Ecofinance.sn Dakar) - Malgré cette contribution significative dans la formation du Pib du Sénégal, le secteur extractif est régi par des textes qui sont obsolètes. Selon le ministre des Mines et de la Géologie, Aissatou Sophie Gladima Siby qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cette onzième session plénière du Hcds, la convention collective qui régit les travailleurs du secteur date du 14 avril 1960. Il faut alors, dit-elle, évoluer dans les textes si on veut faire du Sénégal un hub minier. « Nous allons discuter pour voir qu’est-ce qu’il y a comme manquements à corriger. Mais, avant tout d’abord, il faut revoir les textes, les relire voir qu’est-ce qui susceptible d’être changé. Une fois cela fait, nous allons les ramener sur la table du président de la République », promet le ministre. 
En outre, au-delà de l’ancienneté, la convention collective des industries extractives et de la prospection minière qui régit le secteur minier sénégalais « est incomplète », déplore Abdoul Aziz Sy. La preuve, explique M. Sy, la  plupart des contrats de travail des salariés-cadres dans le secteur « sont régis par des conventions collectives du bâtiment et des travaux publics ou du commerce et du transport » car la convention ne prend pas en compte l’ensemble des catégories professionnelles des travailleurs. C’est d’ailleurs, pour cette raison qu’il est rarement  noté des conflits sociaux dans les industries minières car ces dernières mettent en œuvre, de manière volontaire, de bonnes pratiques et l’instauration d’instances appropriées de dialogue et de communication. Aujourd’hui, la révision de cette convention collective est plus qu’une nécessité pour coller les enjeux liés à l’implantation des entreprises minières à ceux liés aux relations professionnelles.

Avec lejecos



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | EquoSports | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

Communiqué du Conseil des ministres du 05 décembre 2018

(Equonet-Dakar) - Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 05 décembre 2018 à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

CABO VERDE : le gouvernement dévoile sa nouvelle Stratégie de développement durable

(Equonet-Dakar) - Le gouvernement du Cabo Verde va organiser sa première Conférence internationale ‘’Construire de nouveaux partenariats pour le développement durable du Cap-Vert’’ et un Forum sur les investissements au Cabo Verde afin de présenter à la communauté internationale et au secteur privé sa nouvelle Stratégie de développement durable (PEDS), annonce un communiqué de presse de la Banque mondiale. La même source précise que les deux évènements auront lieu les 11 et 12 décembre, respectivement au bureau de la Banque mondiale à Paris (France) et à la Chambre de commerce de Paris.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).