Connectez-vous S'inscrire

Sénégal : dans l'attente de services d'électricité et de TIC fiables, abordables et accessibles


Rédigé le 21 Décembre 2019 à 22:05 | 0 commentaire(s) modifié le 23 Décembre 2019 - 11:04

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – Les sénégalais, en particulier les couches les plus vulnérables, peuvent espérer des services d'électricité et de TIC fiables, abordables et accessibles. L’Etat du Sénégal vient de bénéficier d’un crédit de 180 millions de dollars (105 milliards 871 millions de francs CFA) de l'Association internationale de développement (IDA), l’institution de la Banque mondiale (BM) qui aide les pays les plus pauvres de la planète, pour arriver à cette fin.


Si le crédit de 180 millions de dollars (105 milliards 871 millions de francs CFA) de l'IDA est bien utilisé et va là où il doit aller, les populations pourront, dans ce cas, s’attendre à un accroissement de la compétitivité des secteurs de l'énergie et des technologies de l’information et de la communication (TIC) et à une amélioration de l'accès aux services pour les plus vulnérables.
 
Approuvé le mercredi dernier par le Conseil d'administration de la BM, ce programme devrait en effet contribuer à réduire le coût de production de l'électricité, à améliorer les performances du service public d'électricité, à élargir la concurrence dans le secteur des TIC et à bâtir une économie numérique durable.
 
«Des services d'électricité et de TIC fiables, abordables et accessibles sont essentiels à la compétitivité et la transformation économique du Sénégal», a déclaré Nathan Belete, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal.
 
Dans un communiqué de presse transmis à Equonet, la BM rappelle que cet appui budgétaire a soutenu les efforts du gouvernement au cours des 36 derniers mois pour diversifier ses sources pour son mix énergétique avec une utilisation plus importante du gaz et des énergies renouvelables, tout en élargissant l’accès des plus pauvres à l’électricité.
 
Elle souligne que le programme élargit également l’entrée de nouveaux acteurs dans le secteur des TIC, augmente les investissements du secteur privé et continue de développer les fondements de l'économie numérique. Toutes ces mesures devraient permettre de réduire les coûts et, par conséquent, de faciliter l’accès aux services de base soutenant la croissance économique, avec un accent particulier sur l'amélioration de l'accès à ces services pour les plus pauvres.
 
Selon le chargé du programme au sein de la Banque mondiale, Mustafa Zakir Hussain, «ce sont des réformes profondes et séquentielles qui peuvent aider à transformer le secteur de l'énergie en un secteur abordable pour le pays et à renforcer la structure concurrentielle du secteur des TIC pour améliorer la qualité des services et réduire les prix». «Sur l'économie numérique, le Sénégal sera le deuxième pays en Afrique à disposer d’une loi exclusivement dédiée aux startups, ce qui traduit le sérieux avec lequel le gouvernement aborde ce domaine de l'économie », a ajouté Hussain.
 



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky SALL, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 19 février 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 19 février 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles le président de la République a pris les décisions de nomination au conseil des ministres du mercredi 19 février 2019.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

Les exportations britanniques après le Brexit pourraient chuter de 32 milliards de dollars en raison des mesures non tarifaires et des tarifs

(Equonet-Dakar) – Les mesures non tarifaires (MNT) pourraient provoquer des fractures majeures dans les relations commerciales entre le Royaume-Uni et l'UE.