Connectez-vous S'inscrire

Sénégal : des résultats encourageants notés dans la mise œuvre du Pamec


Rédigé le 17 Novembre 2015 à 22:11 | 0 commentaire(s) modifié le 28 Novembre 2015 - 13:02


Ecofinance.sn (Dakar) – Malgré les difficultés rencontrées au début de sa mise en œuvre, le comité national du Pamec a par la suite progressé à un bon rythme et a rattrapé une partie des retards initiaux, avec des résultants encourageants.


Au Sénégal, des résultats importants sont enregistrés dans la modernisation de l'état civil.
Au Sénégal, des résultats importants sont enregistrés dans la modernisation de l'état civil.
Les résultats présentés mardi à Dakar par le comité national de pilotage du Projet d’appui à la modernisation de l’état civil (Pamec) lors de la 3ième réunion dudit comité sont encourageants. En voici quelques uns :  

 Pour la première fois, le Sénégal dispose d’une étude diagnostique de l’état civil : les 689 centres d’état civil du pays ont été visités.
 Une proposition de révision des textes régissant l'état civil  a été réalisée (notamment 128 articles du Code de la famille).
 55 000 personnes décédées ont été radiées du fichier électoral.
 Plus de 18 000 élèves du primaire non déclarés à l’état civil ont été régularisés.
 Plus de 800 registres d'état civil ont été restaurés et plus de 2 200 actes d’état civil reconstitués.
 Près de 400 nouveaux maires et agents d’état civil ont été formés suite aux élections régionales de juin 2014.
 De nombreuses actions de sensibilisation ont été effectuées dans une dizaine de localités et un plan de communication pour l’état civil a été réalisé.

Ces résultats sont l’œuvre de l'important engagement montré par l'équipe du Centre national d'état civil (Cnec).

Ils sont aussi le fruit du travail des présidents des 5 sous-comités du projet, qui ont également contribué à l'avancement des activités dans leurs volets respectifs. Le suivi rapproché du projet a contribué aussi à l'avancement des activités et devrait être maintenu.



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.