Connectez-vous S'inscrire

Sénégal : le PSE a-t-il amélioré le niveau de vie des populations ?


Rédigé le 24 Novembre 2018 à 15:32 | 0 commentaire(s) modifié le 27 Novembre 2018 - 18:23


(Equonet-Dakar) – A la question de savoir si le Plan Sénégal émergent (PSE) a eu un impact positif sur le quotidien des sénégalais, les auteurs du projet de loi des finances 2019 répondent par l’affirmative. Et pour eux, cette amélioration du niveau de vie des populations est incontestable.


Ces techniciens de l’économie et de la finance donnent quelques exemples concrets pour montrer que le Sénégal de 2017 va mieux que celui de 2011-2012. Ils citent ainsi la baisse jusqu’à 35.6 pour cent du taux de pauvreté calculé selon les normes internationales qui se situait à 38 pour cent en 2011. A cet effet, ils citent les milliers de familles et les centaines de milliers de personnes que les politiques publiques ont réussi à hisser hors de la trappe de l’extrême pauvreté.  

A titre illustratif, ils mettent en avant le programme national des bourses de sécurité familiale qui a permis de briser le cercle vicieux pour plus de 300 000 ménages, soit environ 2.400.000 personnes.
En matière de santé, ils soulignent les efforts de l’Etat qui ont fait progresser le taux de couverture du risque maladie de 20 pour cent de la population en 2012 à 47 pour cent en 2017.

Toutefois, le gouvernement ne perd pas de vue que le cercle vicieux retient encore prisonniers des millions de sénégalais, raison pour laquelle ils estiment que les politiques publiques devront faire encore plus, encore mieux dans l’avenir.

En matière d’éducation, ils mettent en exergue le taux brut de scolarisation au primaire qui est passé de 84.3 pour cent en 2012 à 87.3 pour cent en 2017. Un taux qui, selon eux, rapproche le Sénégal de la cible de 95 pour cent. Toutefois, ils reconnaissent que des efforts importants restent à faire.
Dans cet élan, ils affichent de nombreux chiffres sur, entre autres, la construction de nouvelles écoles, de nouvelles classes, des daaras pour l’enseignement coranique.

Dans cette dynamique d’amélioration des conditions de vie des populations, ils notent les efforts ayant permis au gouvernement d’obtenir aussi, à travers le Pse, des résultats dans les secteurs de la santé, de l’agriculture, des infrastructures et de l’emploi (voir le projet de loi des finances 2019).
 
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Banque européenne de reconstruction et de développement développe les marchés financiers en Tunisie

(Equonet-Dakar) - Bâtir un marché des capitaux solide signifie bâtir une économie plus forte. La BERD aide les autorités tunisiennes à créer un marché des capitaux capable de fournir aux entreprises locales un meilleur accès à diverses sources de financement pour financer et développer leurs activités.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.