Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

Sénégal : tout un arsenal juridique, fiscal et technique pour tirer le meilleur profit des ressources pétrolières et gazières


Rédigé le 3 Janvier 2020 à 09:30 | 0 commentaire(s) modifié le 5 Janvier 2020 - 19:38

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – A travers le GES-PETROGAZ, l’Etat du Sénégal a entrepris une série d’actions consistant à faire recours à l’expertise internationale et nationale ayant les compétences et les capacités pour l’accompagner dans les négociations avec les compagnies pétrolières pour le développement des projets pétroliers et gaziers. La Banque mondiale l’appui dans cet élan.


En général, les pays africains qui ont des ressources naturelles ne sont pas suffisamment outillés pour bien négocier les projets pétroliers et gaziers en vue d’en tirer le meilleur profit. L’Etat du Sénégal qui a fait des découvertes récentes dans ces domaines semble l’avoir compris pour avoir pris les devants afin de tirer le meilleur profit de l’exploitation pétrolière et gazière.

A cet égard, pour une mise en œuvre des délibérations du Comité d’Orientation stratégique du Pétrole et du Gaz (COS-PETROGAZ), il a mis en place l’unité d’exécution et de gestion, dénommée GES-PETROGAZ.du Comité d’orientation stratégique pour avoir toute l’expertise technique, fiscale, juridique et réglementaire et les capacités de négociation et aussi certifier et confirmer les données fournies par les compagnies étrangères opérant au pays.

A cet effet, le GES-PETROGAZ bénéficie d’une assistance technique de la Banque mondiale (BM). Ainsi, il entend améliorer la capacité du gouvernement à faire progresser les négociations vers les décisions finales d’investissement dans le secteur pétrolier et gazier et jeter les bases de la contribution du secteur à l’économie grâce à un renforcement du cadre juridique et réglementaire et des capacités techniques.

Selon Amadou Saïdou Bâ, chef de l’unité GES-PETROGAZ, des réalisations concrètes ont été faites dans les 4 composantes du projet. M. Bâ qui présentait récemment ce projet aux membres du Collectif des journalistes économiques du Sénégal (COJES) dans le cadre d’un atelier d’information organisé par le ministère du Pétrole et des Energies (MPE) en a cité quelques unes.

Ainsi, pour la composante ‘’soutien aux négociations sur le projet d’hydrocarbures’’, il a mis en avant le recrutement de trois cabinets pour la réalisation des études en appui aux négociations. Il s’agit de SGS, un cabinet spécialisé dans l'ingénierie de réservoir, la certification des réserves et l’unitisation, de DORIS spécialisé dans les projets gaziers en haute mer et dans les projets de Gaz naturel liquéfié (GNL)et de BEICIP, spécialisé en analyse de marché du gaz naturel et en commercialisation de GNL au niveau mondial.

En termes de recrutement d’experts, l’assistance technique de la Banque mondiale a permis de mettre à la disposition du MPE un consultant sénior spécialisé dans le secteur pétrolier et gazier et au niveau du ministère des Finances et du Budget un expert juriste et fiscaliste spécialisé dans l'industrie du pétrole et du gaz.

Selon M. Bâ, d’autres actions sont en cours dont le recrutement de cabinets spécialisés dans le financement amont du gaz, de projets de liquéfaction du gaz et l’audit des coûts pétroliers. Un cabinet sera également recruté pour accompagner le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable (MEDD) dans la gestion environnementale et sociale.

Des efforts ont été consentis dans les autres composantes que sont le renforcement du cadre stratégique et politique, le diagnostic institutionnel et le renforcement des capacités et la campagne de mobilisation des parties prenantes qui est en cours de réalisation à travers l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie d’une stratégie de communication autour des projets gaziers et pétroliers.

Placé sous la tutelle de ministère du Pétrole et des Energies, le GES-PETROGAZ poursuit plusieurs missions parmi lesquelles le suivi, en rapport avec le secrétariat permanent du COS-PETROGAZ, de la mise en œuvre des stratégies pour la promotion et le développement des projets pétroliers et gaziers.
 



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 27 mai 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.