Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Technologie : les nantis et les démunis de l’ère numérique


Rédigé le 1 Mars 2021 à 22:09 | 0 commentaire(s) modifié le 3 Mars 2021 - 09:24


(Equonet-Dakar) - . Le gouffre entre les connectés numériquement et les non connectés a amplifié les inégalités sociales et économiques.


Accéléré par la pandémie, l'avenir numérique nous arrive plus vite que jamais, et peut-être plus vite que nous ne pouvons l'imaginer. Dans ce numéro du magazine Finance & Development, Gita Bhatt explore les conséquences possibles - les bonnes, les mauvaises et les gris.

Pour des millions de personnes, la technologie a été une bouée de sauvetage, changeant la façon dont nous travaillons, apprenons, achetons et nous divertissons. En une année pas comme les autres, il a stimulé des changements numériques révolutionnaires. Les gouvernements ont agi rapidement, utilisant des solutions mobiles pour fournir une assistance en espèces; la technologie financière a contribué à la survie et, dans certains cas, à la croissance des petites et moyennes entreprises; et la première monnaie numérique nationale, aux Bahamas  , donne un aperçu de l'avenir de l'argent.

Malgré la promesse de la transformation numérique, elle peut également entraîner des résultats inégaux en matière d'éducation, d'opportunités et d'accès aux soins de santé et aux services financiers. L'automatisation a détruit des emplois, certains de façon permanente. Le gouffre entre les connectés numériquement et les non connectés - à travers et à l'intérieur des pays et entre les zones rurales et urbaines - a amplifié les inégalités sociales et économiques.

Daron Acemoğlu souligne  que le gouvernement peut et doit jouer un rôle de réglementation, avec des incitations à l'innovation vers des technologies «respectueuses de l'homme» qui produisent de bons emplois. Hyun Song Shin et ses co-auteurs élaborent  des politiques intelligentes qui peuvent amener plus de personnes - en particulier les plus pauvres - dans le système financier. Et le ministre de l'Éducation de la Sierra Leone, David Sengeh, décrit  dans une interview comment il a rendu le système éducatif de son pays à la fois plus numérique et plus inclusif.

Il est clair que pour que de telles initiatives réussissent, comme le souligne Cristina Duarte  , les pays doivent intensifier leurs investissements dans les infrastructures numériques, telles que l'accès à l'électricité, la couverture mobile et Internet et l'identification numérique.

Pourtant, il existe de réels risques: Tim Maurer se concentre sur la  lutte contre les cybermenaces pour le système financier. Yan Carrière-Swallow et Vikram Haksar suggèrent  que les intérêts commerciaux doivent être équilibrés avec la protection de la vie privée et l'intégrité des données. D'autres contributeurs mettent en lumière la fiscalité numérique  , le biais des données et l'éthique  , ainsi que la nécessité d' une coopération technologique mondiale  .

La numérisation peut transformer les économies et les vies. Le principal à retenir: l'innovation doit avoir une valeur publique et être façonnée pour amener tout le monde dans l'ère numérique.

Ailleurs dans ce numéro, l'économiste en chef du FMI, Gita Gopinath, met  en évidence  dans une chronique Straight Talk la forte divergence des perspectives entre les pays, les régions et les secteurs et les mesures politiques nécessaires sur plusieurs fronts. Sam Bowles et Wendy Carlin avancent  l'idée que la pandémie, avec le changement climatique, modifiera la réflexion sur l'économie et le contrat social. Et les auteurs Ruchir Agarwal, Ina Ganguli et Patrick Gaule constatent  que les politiques qui aident à identifier et à nourrir les jeunes talents des pays les plus pauvres pourraient faire avancer la frontière mondiale de la connaissance.

Enfin, Prakash Loungani dresse le portrait d'Assaf Razin de l'Université de Tel Aviv  , un des premiers spécialistes de la promesse et des dangers de la mondialisation.

Lisez le numéro complet  ici.
 
 
Gita Bhatt/Rédactrice en chef Finance et Développement



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.