Connectez-vous S'inscrire

UEMOA : ce que dit le rapport du personnel du FMI sur les politiques communes aux pays membres


Rédigé le 29 Mars 2019 à 22:32 | 0 commentaire(s) modifié le 31 Mars 2019 - 23:51


(Equonet-Dakar) - Le département africain du FMI a publié aujourd'hui un rapport du personnel sur les politiques communes aux pays membres de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Voici le résumé.


Selon les services du FMI, la croissance est restée forte en 2018, le déficit budgétaire a été réduit de ½ point de pourcentage du PIB, les réserves extérieures ont augmenté et des réformes bancaires importantes ont été mises en place, notamment l'introduction des normes Bâle II / III. 

"Pourtant, la dette publique et les coûts de son service ont augmenté ces dernières années, en partie à cause d’importantes opérations en dessous de la ligne. La vigueur de la demande intérieure, y compris les dépenses en capital, a contribué à un important déficit du compte courant, principalement financé par d'importantes émissions d'euro-obligations, qui ont également contribué à l'augmentation des réserves", soulignent-ils. 

"Un effort budgétaire supplémentaire devrait ramener le déficit de l'UEMOA à son objectif de 3 pour cent du PIB en 2019", notent-ils.

Selon eux, les perspectives à moyen terme restent positives en dépit d'une conjoncture mondiale un peu moins favorable, 
mais dépend essentiellement de l'assainissement budgétaire prévu et des réformes structurelles pour améliorer la compétitivité et permettre au secteur privé de devenir le principal moteur de la croissance. 

Les autres risques sont liés aux chocs liés aux termes de l'échange et aux conditions climatiques ainsi qu'à la situation sécuritaire difficile dans certains pays.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Banque européenne de reconstruction et de développement développe les marchés financiers en Tunisie

(Equonet-Dakar) - Bâtir un marché des capitaux solide signifie bâtir une économie plus forte. La BERD aide les autorités tunisiennes à créer un marché des capitaux capable de fournir aux entreprises locales un meilleur accès à diverses sources de financement pour financer et développer leurs activités.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.