Connectez-vous S'inscrire

UMOA : hausse du nombre de SFD et de l’accès des populations aux services financiers


Rédigé le 12 Avril 2019 à 00:45 | 0 commentaire(s) modifié le 14 Avril 2019 - 18:07


(Equonet-Dakar) - Le nombre de SFD dans l'Union monétaire ouest africaine (UMOA) est chiffré à environ 601 à fin décembre 2018, annonce la BCEAO dans une fiche publiée ce jeudi 11 avril 2019. En outre, elle note que l'accès des populations aux services financiers fournis par les institutions de microfinance s'est accru de 14,6% en glissement annuel, avec un nombre de bénéficiaires de ces services qui est ressorti à 14.290.4902 sur la période contre 12.472.154 un an plus tôt.


Le nombre de points de service est évalué à 4.390, soit une progression de 5,1% par rapport à fin décembre 2017. L'examen des indicateurs d'intermédiation des SFD de l'Union laisse apparaître une évolution relativement opportun à l'inclusion financière, malgré un taux brut de dégradation du portefeuille qui s'est inscrit en hausse, ressortant à 7,2% contre 6,1% à fin décembre 2017, pour une norme généralement admise de 3% dans le secteur.
 
Sur la période sous revue, le montant des dépôts collectés s'est fixé à 1.301,4 milliards de FCFA contre 1.149,4 milliards de FCFA une année plus tôt, soit une augmentation de 13,2%. Cette progression est enregistrée au Togo (+24,8%), au Mali (+23,4%), au Niger (+20,5%), au Sénégal (+14,8%), au Burkina (+10,4%), au Bénin (+6,0%) et en Côte d'Ivoire (+5,9%).
 
Cependant, une baisse a été observée en Guinée-Bissau (-43,0%). Le montant moyen de l'épargne par client s'est établi à 91.069 FCFA à fin décembre 2018 contre 92.158 FCFA à fin décembre 2017. Pour l'ensemble des SFD de l'UMOA, l'épargne recueillie représente 5,3% de la totalité des dépôts détenus par les établissements de crédit3 de l'Union contre 5,1% un an plus tôt.
S'agissant de l'encours des crédits des SFD de l'Union, il s'est accru de 18,2% par rapport à son niveau à fin décembre 2017, pour ressortir à 1.414,7 milliards de FCFA. Cette hausse a été relevée au Bénin (+34,1%), au Togo (+24,8%), au Burkina (+21,1%), au Mali (+20,2%), en Côte d'Ivoire (+17,0%) et au Sénégal (+11,6%). En revanche, la Guinée-Bissau et le Niger ont connu respectivement des baisses de l'ordre de 26,2% et de 3,2%.
 
L'encours moyen des financements par bénéficiaire a augmenté, en ressortant à 98.994 FCFA à fin décembre 2018 contre 95.994 FCFA une année auparavant.
Pour l'ensemble du secteur, l'encours des crédits représente 6,8% des créances consenties par les établissements de crédit4 de l'Union contre 6,3% à fin décembre 2017.
 
Quant aux SFD en difficulté, neuf institutions de microfinance étaient sous administration provisoire dont deux au Bénin, deux au Niger, deux au Togo, une en Côte d'Ivoire, une au Mali et une au Sénégal à fin décembre 2018.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 avril 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 24 avril 2019 à 10heures, le conseil des ministres.


Nominations

Les nominations du président de la République prise au conseil des ministres du 24 avril 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

AFRIQUE : 12 milliards FCFA de l’AECF pour financer les entreprises promouvant les systèmes solaires domestiques

(Equonet-Dakar) - L'African entreprise challenge fund (AECF), en partenariat avec le gouvernement du Royaume-Uni, a lancé le concours « Household Solar Round 2», doté de 16 millions de livres sterling (plus de 12 milliards FCFA), annonce un communiqué.


Actu d'Europe

Les gouvernements invités à repenser leur approche du travail et des emplois pour éviter les tensions socio-économiques

(Equonet-Dakar) - Il ressort d'un nouveau rapport de l'OCDE que les gouvernements doivent repenser leur approche du travail et des emplois afin de réduire les tensions sociales et économiques.