Connectez-vous S'inscrire

Uemoa : accroissement de la production industrielle en mai 2018


Rédigé le 14 Août 2018 à 14:39 | 0 commentaire(s) modifié le 16 Août 2018 - 13:06



(Ecofinance.sn – Dakar) – «La production industrielle, corrigée des variations saisonnières (Cvs), s'est accrue d'un mois à l'autre (+5,5 pour cent), après une hausse de 0,5 pour cent le mois précédent», indique la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) dans sa note mensuelle de conjoncture économique du mois de mai 2018 publiée hier.

Selon le document, cette situation traduit la hausse de la cadence des activités manufacturières et extractives, atténuée par le repli de la contribution à la croissance de la production d'énergie. «Le redressement des activités manufacturières est attribuable essentiellement à celui de la production des produits alimentaires, des produits pétroliers raffinés et des produits à base de tabac», explique-t-il.

«L'augmentation de la production des produits alimentaires est localisée dans tous les pays, à l'exception du Niger où une baisse a été observée. L'accroissement de la fabrication des produits à base de tabac est noté en Côte d'Ivoire et au Mali», poursuit-il.

S’agissant de la production de pétrole raffiné, le document fait état d’une augmentation durant le mois de mai 2018, en liaison avec la reprise de l'activité de la société de raffinage (SORAZ) au Niger, après la fin des travaux de maintenance exécutés du 15 mars au 15 mai 2018. «Cette situation a été atténuée par la baisse de la production observée en Côte d'Ivoire», note-t-il.

En ce qui concerne le secteur des activités extractives, il souligne qu’il a été tiré principalement par la hausse de la production du pétrole brut et de l'uranium au Niger, de minerais métalliques en Côte d'Ivoire et au Mali, ainsi que des autres minerais en Côte d'Ivoire. «Cette tendance a été tempérée par la baisse de la production des minerais métalliques au Niger», nuance-t-il.

«Le ralentissement de la production d'énergie est lié à l'ensemble de ses composantes, en raison de la baisse de la fourniture d'électricité et d'eau au Mali, en Guinée-Bissau et en Côte d'Ivoire, atténuée par la hausse notée au Niger», explique-t-il. Et de souligner qu’en glissement annuel, la production industrielle a augmenté de 1,4 pour cent en mai 2018, après une baisse de 1,9 pour cent en avril 2018, en liaison avec le redressement des activités de fabrication des produits alimentaires, de production d'uranium et de pétrole brut et raffiné.
 
Papa Souleymane Seck



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé ce mercredi 17 juillet 2019, le Conseil des ministres. Outre l'hommage rendu à Ousmane Tanor Dieng, le président de la République a mis l'accent sur l'économie sociale et solidaire, l'environnement, l'agriculture et l'industrie.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 juillet 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République,, Macky Sall, a pris les décisions suivantes
au cours du conseil des ministres du mercredi 17 juillet 2019 :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

La Pme toulousaine Bonici signe une master-franchise avec le togolais Sodigaz

(Equonet-Dakar) - Avec 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018 et une croissance de près de 300 pour cent en trois ans, l’entreprise toulousaine Bonici poursuit sa stratégie d’expansion à la conquête de nouveaux territoires, annonce-t-elle dans un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Les marchés mondiaux de location de voitures devraient atteindre 48.000 milliards FCFA en 2023

(Equonet-Dakar) - Le marché mondial de la location de voitures devrait passer de 62,0 milliards de dollars en 2018 à 82,8 milliards de dollars (environ 48.000 milliards FCFA) en 2023, avec un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 5,9% pour la période 2018-2023, selon un rapport de Bcc Research, un cabinet d’étude et d’analyse de marché.