Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Uemoa: résumé des statistiques sur les cours du pétrole, les indices boursiers, la politique monétaire, le marché interbancaire, le climat des affaires, et l’inflation.


Rédigé le 1 Décembre 2020 à 12:39 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Décembre 2020 - 13:20


(Equonet-Dakar) – La Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) a publié le bulletin mensuel des statistiques d’octobre 2020. Voici le résumé.


Les cours du pétrole brut sur les marchés internationaux sont ressortis en baisse à 40,9 dollars en octobre 2020, contre 41,2 dollars en septembre 2020. Comparé au même mois de l’année précédente, le prix du baril est en repli de 27,8%. Les prix des matières premières exportées par les pays de l’Union ont connu des évolutions contrastées au cours du mois sous revue. Les cours se sont inscrits en hausse par rapport au même mois de l’année précédente pour l’or (+22,6%), le coton (+18,8%), le café (+6,8%) et le caoutchouc (+3,2%). En revanche, des replis ont été observés au niveau de la noix de cajou (-42,4%) et du cacao (-5,1%).

Les indices boursiers ont également enregistré des évolutions contrastées au cours du mois d’octobre 2020. En effet, sur un an, ils se sont inscrits en baisse pour le FOOTSIE 100 (-23,1%), le CAC 40 (-19,8%) et l’EuroStoxx 50 (-17,9%), tandis que des hausses sont notées pour le Nasdaq Composite (+31,6%) et le Standard&Poor's 500 (+7,6%). Sur le marché des changes, la monnaie européenne s’est appréciée sur un an vis-à-vis du dollar américain (+4,9%), de la livre sterling (+4,7%) et du yen japonais (+1,4%). En revanche, le yuan s’est déprécié de 0,5%.

La politique monétaire dans la plupart des juridictions est restée accommandante en soutien aux mesures de relance des économies. En effet, les principales banques centrales des pays développés ont maintenu leurs taux directeurs inchangés au cours du mois d’octobre 2020.

Sur le marché monétaire régional, le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications s'est établi à 3.451,5 milliards en octobre 2020, contre 3.391,5 milliards en septembre 2020, soit une hausse de 1,8%. Ces adjudications sont réalisées depuis le 27 mars 2020 à taux fixe, à savoir le taux d'intérêt minimum de soumission aux appels d'offres, qui a été ramené à 2,0% depuis le 24 juin 2020.

Au niveau du marché interbancaire de l'UEMOA, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, a augmenté de 31,1% pour ressortir à 284,3 milliards en octobre 2020. Le taux moyen pondéré desdites opérations est ressorti à 3,10%, contre 3,04% le mois précédent. Au titre du compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations s’est situé à 160,0 milliards en octobre 2020, après 113,1 milliards un mois plus tôt. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet est ressorti en hausse, s'établissant à 2,75% en octobre 2020, contre 2,68% le mois précédent.

Les données provisoires issues de l'enquête sur les conditions de banque révèlent une stabilité des taux d'intérêt débiteurs au cours du mois d’octobre 2020. En effet, hors charges et taxes, le taux débiteur moyen calculé à l'échelle de l'Union est ressorti à 6,4%, quasi-stable par rapport le mois précédent. Quant au taux de rémunération des dépôts de la clientèle, il s’est situé à 4,9% en octobre 2020, contre 5,2% un mois plus tôt.

Après des hausses successives enregistrées depuis le mois de mai 2020, l’indicateur du climat des affaires est ressorti quasi stable au cours du mois d’octobre 2020 et se situe proche de sa moyenne de longue période. Globalement, les chefs d’entreprises affichent moins de craintes par rapport à l’évolution de la conjoncture économique. Les activités commerciales, bien qu’en progression depuis le mois de juin 2020, n’ont pas encore atteint leur niveau d’avant la pandémie de la Covid-19. L’indice du chiffre d’affaires dans le commerce s’est replié de 2,2%, sur un an, en octobre 2020, après une baisse de 1,4% observée en septembre 2020. En revanche, la hausse de la production industrielle s’est accélérée à 5,3% en octobre 2020, contre 3,8% le mois précédent, en lien notamment avec la bonne tenue des activités du secteur des industries extractives. Quant à l’indice du chiffre d’affaires dans les services marchands, il est ressorti en hausse de 1,6% au cours du mois sous revue, après une progression de 0,6% le mois précédent.

Sur la base des données officielles, le taux d'inflation ressortirait, en glissement annuel, à 3,4% à fin octobre 2020, après une réalisation de 2,9% le mois précédent. L'accélération du rythme de progression des prix est essentiellement imprimée par les composantes «Alimentation» et «Restaurants et hôtels », dont la contribution globale à l'inflation totale est passée de 2,5 points de pourcentage en septembre 2020 à 2,8 points de pourcentage en octobre 2020, en lien avec le renchérissement des prix des légumes et fruits, tubercules et plantains ainsi que des produits de la pêche dans la plupart des pays de l'Union.

Source: Bceao
Equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.