Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net : actualité des économies du pétrole, gaz, énergies au Sénégal et en Afrique
Equonet.net : actualité économique, financière, écologique au Sénégal et en Afrique
Web média de veille et d'alerte sur la gouvernance des ressources extractives au Sénégal et en Afrique

Découvrez comment tester les connexions Internet au Sénégal.



lutte contre le réchauffement climatique: le nouveau global leadership council entre en action


Rédigé le 23 Septembre 2022 à 14:37 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Septembre 2022 - 18:05


(Equonet-Dakar) - Le Global Leadership Council, dévoilé au grand jour, entend promouvoir une énergie propre et fiable pour arrêter le réchauffement climatique.


Le combat pour empêcher le réchauffement climatique de dépasser le niveau catastrophique de 1,5 degré Celsius a reçu du renfort mercredi avec l’entrée en activité, lors de la 77e session de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, du Global Leadership Council(le lien est externe)  (ou Conseil de leadership mondial), récemment lancé.

Selon la Banque africaine de développement qui donne l'information, le Conseil concentrera ses efforts, dans un premier temps, sur l’élimination des obstacles à des transitions énergétiques justes dans les pays en développement.

Le premier ministre Støre s’est alarmé : « Des crises mondiales sont en train de ralentir les progrès vers l’accès universel à l’énergie et la transition vers des énergies propres. Nous allons aborder la COP27 dans un monde très différent de ce qu’il était il y a un an. La guerre en Ukraine, les pénuries mondiales d’énergie et les températures record ont aggravé la situation. C’est le défi déterminant de notre époque. Il est plus important que jamais que nous accélérions le rythme du changement et que nous nous engagions à une plus grande collaboration afin que nous puissions réaliser le changement dont les gens ont si désespérément besoin. »

Le président Adesina a déclaré que la Banque africaine de développement travaillera avec le Conseil pour promouvoir des technologies révolutionnaires et de systèmes de financement qui soutiendront une ère de développement à faible émission de carbone compatible avec la croissance de l’Afrique.

« Je vois une complémentarité significative entre les objectifs de l’Alliance énergétique mondiale pour les personnes et la planète [NDLR : Global Energy Alliance for People and Planet] et ce que nous faisons à la Banque africaine de développement, en particulier en ce qui concerne le projet Desert to Power, qui vise à générer 10 000 MW d’énergie solaire pour alimenter 250 millions de personnes », a estimé le président Adesina.

Alors que les pays en développement ne sont actuellement responsables que de 25 % des émissions mondiales de CO2, leur part des émissions mondiales pourrait atteindre 75 % d’ici 2050, selon une analyse publiée par l’Alliance(le lien est externe). Ces pays ne reçoivent actuellement qu’une fraction du financement de l’énergie propre, bien qu’ils représentent près de la moitié de la population mondiale.

Les participants à la réunion ont discuté de la réduction du coût des technologies énergétiques propres, de la mise en place de partenariats locaux pour une transition énergétique juste (JET-P) et de la création de crédits carbone pour le démantèlement du charbon.

Selon M. Shah, la mission et l’opportunité de l’Alliance énergétique mondiale pour les personnes et la planète(le lien est externe)  est de déployer à grande échelle des technologies vertes innovantes pour relancer les progrès perdus à cause du Covid-19 et arrêter la marche rapide du changement climatique.

« Le Global Leadership Council possède les connaissances et les réseaux nécessaires pour surmonter les plus sérieux obstacles aux opportunités de transition énergétique et maintenir le réchauffement climatique en dessous de 1,5 degré Celsius », a déclaré Shah.

Le PDG de l’Alliance énergétique mondiale pour les personnes et la planète, Simon Harford, a observé qu’avec 3,6 milliards de personnes vivant dans une forme de pauvreté énergétique – dont 760 millions sans aucun accès à l’électricité –, il était plus important que jamais de réaliser une transition énergétique avec un accès plus équitable à une énergie propre pour les pays d’Afrique, d’Asie, d’Amérique latine et des Caraïbes.

Harford a ajouté que « grâce à l’expérience et à l’engagement extraordinaires des membres du Global Leadership Council, nous nous efforcerons d’augmenter le rythme et l’ampleur de la fourniture d’énergie propre et fiable à ceux qui n’en ont pas, tout en réduisant les émissions, en améliorant les moyens de subsistance et en faisant progresser l’autonomisation des femmes dans le monde. »

Le Conseil fédère les efforts d’un large éventail de leaders mondiaux, dont le président de la Banque africaine de développement, M. Akinwumi Adesina. Parmi ses membres figurent des personnalités telles que Patricia Espinosa, ancienne secrétaire exécutive de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques ; Achim Steiner, administrateur du Programme des Nations unies pour le développement ; Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement…

Le Conseil est coprésidé par le Premier ministre du Royaume de Norvège Jonas Gahr Støre et le président de la Fondation Rockefeller, M. Rajiv J. Shah.

 
equonet



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook




Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.