Connectez-vous S'inscrire

​BRVM : Sur le marché des matières premières, les cours du caoutchouc et du gaz naturel terminent la semaine dans le vert


Rédigé le 3 Avril 2018 à 15:47 | 0 commentaire(s) modifié le 3 Avril 2018 - 15:50


Le rapport d’analyse boursière Bloomfield Intelligence souligne que la Bourse Régionale des Valeurs Mobilières(BRVM) a terminé la semaine du 26 au 30 mars en affichant 218,31 points pour l’indice BRVM 10 (-0,11%) et 242,54 points pour l’indice BRVM Composite (+0,51%).


La capitalisation boursière du marché des actions s’établit à 6 821 milliards FCFA. Les transactions en valeur du marché des actions s’établissent à 3,4 milliards FCFA en fin de semaine, portées principalement par les secteurs « Services Publics » (57%) et « Finances » (25%). Le titre NEI CEDA CI réalise la plus importante progression du marché avec un gain de 35,14% tandis que le titre SETAO CI affiche la plus forte baisse avec une chute de 19,39%. Sur le marché des matières premières, les cours du caoutchouc et du gaz naturel terminent la semaine dans le vert tandis que le cours de l’huile de palme termine à nouveau dans le rouge comme sur les deux dernières semaines.

Total CI devrait affermir son positionnement dans le secteur pétrolier et gazier ivoirien en 2018
Sur le marché des actions, la filiale ivoirienne du groupe Total a terminé l’exercice 2016 avec un chiffre d’affaires de 334,8 milliards FCFA, en progression de 3,3%, et un résultat net de 8,9 milliards FCFA, en hausse de 64,1% par rapport à l’exercice précédent. A fin juin 2017, l’entreprise a réalisé globalement un meilleur volume de ventes relativement à la même période en 2016, lui permettant d’améliorer son chiffre d’affaires de 6,5% et le résultat de ses activités ordinaires de 11,1% par rapport à fin juin 2016. Selon l’entreprise, l’exercice 2017 devrait se solder par un accroissement des volumes vendus. Ceci devrait, avec la hausse du prix du carburant sur le dernier trimestre 2017, améliorer sa performance annuelle. En revanche, en dépit de la hausse de 7,8% des dividendes distribués au titre de l’exercice 2016, l’action Total CI a terminé l’année 2017 avec une moins-value (-28,72%). La tendance baissière du cours de l’action pourrait s’expliquer, selon l’opinion du chef économiste de Bloomfied Investment, par le fait qu’à l’entame de l’année 2017, l’action figurait parmi les plus chères et/ou les moins productives du marché (PER : 45,35 et R/A : 2,31%). Cette tendance baissière s’est étendue sur les trois premiers mois de 2018. Fractionnée le 12 février 2018 (à raison d’une ancienne action pour cinq nouvelles) et cotant à 2 300 FCFA en fin de cette semaine, l’action a perdu 17,27% de sa valeur par rapport à fin décembre 2017. Avec en perspective la mise en service prévue pour mi-2018 d’un terminal de regazéification de gaz naturel liquéfié en Côte d'Ivoire pour lequel le groupe Total est l’opérateur principal, la filiale Total CI devrait affermir son positionnement dans le secteur pétrolier et gazier ivoirien.
 
Amina Diouf



Actualité | Economie | Finance | Innovation & Technologie | Social | Environnement | Equobusiness | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe



Blog Relations médias

Conseil des ministres

SENEGAL : promulgation de la loi relative au PTIP 2019-2021 et la loi de Finances pour l’année 2019.

(Equonet-Dakar) - Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Président de la République a promulgué la loi portant approbation du Programme triennal d’investissements publics (PTIP) 2019-2021 ainsi que la loi de Finances pour l’année 2019.


Nominations

Les nominations du Chef de l'Etat au Conseil des ministres du 14 novembre 2018

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz








Derniers tweets




Facebook

Actu d'Afrique

COTE D’IVOIRE : 767 milliards FCFA pour résoudre les problèmes persistants de balance des paiements

(Equonet-Dakar) - Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7½ pour cent en 2018–19. Le déficit budgétaire devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 pour cent du PIB en 2019. Le programme vise à atteindre une position viable de la balance des paiements, à renforcer la mobilisation des recettes intérieures, à assurer la viabilité de la dette, ainsi qu’à favoriser une croissance inclusive et la réduction de la pauvreté.


Actu d'Europe

La croissance économique n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon l’OCDE

(Equonet-Dakar) - Le développement durable exige une vision plus globale que la croissance économique qui n’est pas nécessairement synonyme de bien-être, selon un nouveau rapport du Centre de développement de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).