Connectez-vous S'inscrire

ABIDJAN-LAGOS : une étude pour construire une autoroute à 6 voies (double) de 1000 km


Rédigé le 5 Février 2019 à 14:17 | 0 commentaire(s) modifié le 6 Février 2019 - 13:30


(Equonet-Dakar) - La Banque africaine de développement et la CEDEAO signent un accord portant sur l'étude de l'autoroute du corridor Abidjan-Lagos, a appris aujourd’hui Equonet.


La Banque africaine de développement (BAD) et la Commission de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ont signé un accord portant sur l'étude d'une autoroute de 1 000 kilomètres reliant Abidjan, la capitale commerciale de la Côte d'Ivoire, à Lagos au Nigéria, marquant une nouvelle étape dans la construction de l'intégration régionale et le commerce.
 
La future autoroute Abidjan-Lagos, une autoroute à six voies (double), reliera les pays via le Ghana (Accra), le Togo (Lomé) et le Bénin (Cotonou). L’accord signé ce lundi pour une étude sur le plan technique, les aspects de mise en œuvre et d’exploitation du projet interviennent près de cinq ans après la signature par les présidents de la Côte d’Ivoire, du Ghana, du Togo, du Bénin et du Nigéria d’un traité sur l’établissement de l’autoroute en mars 2014.
 
Jean Claude Brou, président de la Commission de la CEDEAO, vice-président de la Commission de la CEDEAO, Finda Koroma, ministre nigérian de l'Energie, des Travaux publics et du logement et président du comité directeur ministériel du Programme de développement du corridor routier Abidjan-Lagos, Babatunde Raji Fashola, ont assisté à la réunion qui a eu lieu à Abuja, au Nigeria. Le responsable de la coopération de l'Union européenne (UE) à Abuja, Kurt Cornelis, ainsi que d'autres parties prenantes concernées, étaient également présents à la réunion.
 
La Banque a approuvé une enveloppe de financement de 12,6 millions USD pour financer une partie de l'étude et a mobilisé une subvention de 9,1 millions d'euros de la Commission européenne, portant le financement total de cette importante étude à 22,7 millions USD.
 
En reliant certaines des villes africaines les plus grandes et les plus dynamiques sur le plan économique, la route favorisera le commerce transfrontalier et intégrera les économies en croissance rapide au sein de la CEDEAO. Cela devrait contribuer à réduire les niveaux de pauvreté de la population, qui dépend du commerce interrégional pour sa subsistance.
 
Ebrima Faal, directeur principal du bureau de la Banque au Nigéria, a déclaré que «la Banque reste pleinement attachée à la vision 2020 de la CEDEAO. «Nous travaillerons en étroite collaboration avec les secteurs public et privé pour libérer de nouvelles sources de croissance pour l’Afrique, tout en réduisant les inégalités entre les pays et à l’intérieur des pays. Ensemble, nous pouvons libérer les énormes potentiels de la région de l'Afrique de l'Ouest et atteindre les objectifs de développement durable pour la région», a déclaré Faal.
 
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 17 avril 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 17 avril 2019 le conseil des ministres.


Nominations

Akinwumi Adesina, le président de la BAD, se réjouit de la nomination d’Amadou Hott,

(Equonet-Dakar) - Akinwumi Adesina, le président de la Banque africaine de développement (BAD) a exprimé sa joie suite à l’annonce de la nomination d’Amadou Hott, le vice-président de la BAD chargé de l’électricité, de l’énergie, du climat et de la croissance verte, au poste de ministre de l’Économie, du Plan et de la Coopération.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Accroître l’accès à l’électricité en Afrique de l’Ouest et dans la région du Sahel

(Equonet-Dakar) - Le Conseil des administrateurs du Groupe de la Banque mondiale a approuvé le 17 avril dernier le Projet régional d’électrification hors réseau (ROGEP), financé à hauteur de 150 millions de dollars par des crédits et des dons de l’Association internationale de développement (IDA)* et par une subvention en soutien à la relance de 74,7 millions de dollars du Fonds pour les technologies propres, annonce un communiqué transmis à Equonet.


Actu d'Europe

Lourdes conséquences des tensions commerciales américaine, européenne et asiatique sur l’économie de l’Uemoa

(Equonet-Dakar) - Pour le mois de mars 2019, les économies de l'Union continueront de bénéficier du renforcement de la demande intérieure et des conditions financières stables, voire à la baisse.