Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Alassane Lô : «le Cniej doit être un instrument de coordination et de régulation composé uniquement de techniciens et ouvert aux partenaires au développement»


Rédigé le 18 Janvier 2021 à 14:02 | 0 commentaire(s) modifié le 19 Janvier 2021 - 13:35

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) - Le Conseil national pour l’insertion et l’emploi des jeunes (Cniej) en voie de création au Sénégal doit être l’affaire des techniciens et spécialistes de la Pme et jouer le rôle de coordination et de régulation, estime Alassane Lô, consultant et expert en création des petites et moyennes entreprises (Pme), en réaction aux questions d’Equonet.


Est-ce une structure de trop ou une confirmation de la volonté de faire plus et mieux pour la promotion de l'emploi des jeunes  ?

Je n’ai pas encore lu le projet de décret mais ce ne peut pas être une structure de trop.Vous pensez certainement à l’existence déjà de l’ANPEJ, de la DER… Cette structure sera totalement différente et n’interviendra pas dans l’opérationnel. Il faut rappeler que c’est un organe consultatif stratégique d’impulsion de la politique d’insertion et d’emploi. Des organes pareils sont importants dans un pays. Dans le secteur des PME, par exemple, la nouvelle loi d’orientation des PME de 2020 a prévu la création d’un conseil national de la PME. Dans tous les domaines, il faut des cadres de concertation qui contribuent à mieux gérer les problématiques des secteurs concernés au niveau national. Cela permet aussi de faire des évaluations régulières et de corriger éventuellement.

Pensez-vous que ce Conseil puisse apporter une solution à la problématique de l'emploi  ?

Il faut qu’ on retrouve dans ce conseil, entre autres, tous ceux tournent autour de l’insertion et de l’emploi, entre autres des collèges des organisations patronales ; des experts (personnes ressources expérimentés sur les questions d’insertion) ; des personnalités qualifiées à raison de leurs compétences dans les domaines de l’emploi et de l’insertion ; des structures publiques d’appui intervenant sur les l’insertion et l’emploi des jeunes ; des structures  publiques d’appui aux  entreprises ; des organisations de jeunes ; des ministères compétents en matière d’insertion et d’emploi ou dont les actions agissent directement sur l’emploi et l’insertion ; des organisations des collectivités territoriales…leur implication dans ce conseil devrait permettre une réflexion pointue, la mise en place et le suivi de politique d’insertion cohérente qui peut influer positivement sur les solutions à la problématique de l’emploi. 

Quelle contribution en termes de conseil pouvez-vous apporter pour que cette nouvelle structure puisse fonctionner normalement au profit des jeunes ?

Lorsque j’ai appris la décision du Président de la République, prise  en conseil des ministres, de créer ce CNIEJ, j’ai appelé le ministère en charge de l’emploi, pour demander l’adresse mail du secrétariat du ministre et j’ai envoyé une contribution. Est-ce qu’elle a été lue ou pas, je n’en sais rien, puisque je n’ai pas reçu d’accusé de réception. Mais j’ai fait mon devoir en tant que citoyen, d’apporter ma modeste contribution. Et dans celle -ci, je suggérai que les missions du CNIEJ devraient entre autres, être : valider et veiller à la mise en œuvre de la politique et de la stratégie opérationnelle d’insertion et d’emploi des jeunes ; examiner toute question d’intérêt général sur les questions d’insertion et d’emploi, à la demande du Président de la République ; assurer la coordination, l’harmonisation et donner des orientations sur les Projets et Programmes des partenaires et techniques et financiers du Sénégal, concernant l’insertion et l’emploi des jeunes ;s’assurer de la mise en place et du fonctionnement des cadres de concertation régionaux des intervenants au niveau local, pour la mise en œuvre des actions relatives à l’insertion et à l’emploi des jeunes ; évaluer chaque année les stratégies mises en œuvre et faire opérer les réorientations nécessaires, en cas de besoin ;présenter chaque année auPrésident de la République, un rapport sur l’insertion et l’emploi des jeunes…
 
J’avais aussi suggéré dans la composition du conseil qu’il y ait les partenaires techniques et financiers (PTF), à titre d’observateurs. Ils ont presque tous des Projets et Programmes concernant l’emploi et l’insertion des jeunes. Dans certaines régions, il n’y a aucune harmonisation dans leurs interventions, alors qu’ils font la même chose, en direction de la même cible (jeunes et femmes) sans concertation, ni coordination. Il y a ainsi une déperdition des actions et des ressources avec des résultats mitigés. Le CNIEJ pourrait solutionner ces problèmes, en jouant un rôle de régulateur.
 
 
 
 
 



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.