Connectez-vous S'inscrire

Application mobile d'entreprise: un rapprochement vers le client


Rédigé le 8 Mai 2016 à 21:49 | 0 commentaire(s) modifié le 8 Mai 2016 - 22:03


Ecofinance.sn (Dakar) – Synonyme d’accès à l’information, la mobilité ajoute une dimension supplémentaire dans la relation entreprise et entreprise.


Application mobile d'entreprise: un rapprochement vers le client
L'accroissement des capacités des terminaux mobiles et l'introduction des téléphones de dernières générations et autres tablettes représentent l'une des innovations les plus rapides en matière de technologie de l'information. Leur vitesse d'adoption et de diffusion mondiale ont modifié le comportement et les attentes des utilisateurs professionnels et des consommateurs.

La mobilité est synonyme d'accès à l'information à tout moment et à tout endroit. Elle a ajouté une dimension supplémentaire à la manière dont l’entreprise perçoit sa clientèle et dont en retour le client perçoit son fournisseur de service ou de produit.

Et comme s’il était besoin de le rappeler, dans de nombreux pays du monde, l’internet dit fixe perd aujourd’hui de la vitesse au profit d’une navigation web sur smartphone : pour faire ses courses en ligne, réserver son hôtel, vérifier ses mails, ou tout simplement jouer, en attendant l’arrivée du prochain bus.

Aujourd’hui, cela n’étonne donc plus personne de voir des entreprises développer des applications pour mobiles.

«Il devient inconcevable pour une entreprise de ne pas miser sur la mobilité. La demande en matière d'applications mobiles évolue à une vitesse vertigineuse. Pour demeurer concurrentielles, les entreprises doivent désormais intégrer la technologie mobile à leur environnement informatique existant et mettre en œuvre des applications mobiles qui favorisent la collaboration, stimulent la productivité et améliorent la différenciation ainsi que l'engagement et la satisfaction des clients et des citoyens», explique Paul Midy Ceo de la plateforme jovago, qui a récemment animé une conférence à Dakar sur le thème : Applications mobiles et développement des activités d’entreprise.

La startup qui vient de lancer sa nouvelle application mobile IOS , a auparavant mis à la disposition une application de gestion pour près de 25 000 hôteliers sur le continent africain.    

«Il y a encore 10 ans, on aurait pas du tout misé sur les applications. Aujourd'hui, elles deviennent une interface client essentielle pour l'entreprise. Le développement d'applications nécessite les mêmes compétences et la même réflexion que la conception de tout autre type de portail d'entreprise», estime Hassane Moustapha, software engineer et responsable technique chez NelamServices. 

Toutefois, il préconise qu’un accent soit mis sur la sécurité des données. En effet, cet aspect est toujours important et les entreprises doivent appliquer aux applications mobiles d'entreprise le même ensemble basique de pratiques et standards de sécurité qu'elles appliquent depuis longtemps aux applications pour ordinateur de bureau et autres outils de gestion.

Les applications mobiles nécessitent également de s'intéresser à d'autres considérations de sécurité, pour permettre aux utilisateurs «d’effectuer leurs achats et autres en tout quiétude». 

Le défi consiste à cerner les applications nécessaires, à déterminer la façon dont elles doivent être intégrées aux applications Web, client et serveur, existantes et à les gérer de façon continue à mesure que la technologie mobile évolue. Pour réussir cette transition, il faut disposer de compétences spécialisées et mettre en place de nouveaux processus ainsi que de nouvelles technologies et méthodologies.
 
Ismael Cabral Kambell



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.