Connectez-vous S'inscrire

Au Sénégal, des initiatives sont en cours pour doter le pays d'un cadre de sécurité de l’Internet des objets


Rédigé le 22 Octobre 2019 à 17:43 | 0 commentaire(s) modifié le 23 Octobre 2019 - 13:04


(Equonet.Dakar) – Partant du constat du fait que l’Afrique est mal préparée pour faire face aux risques de sécurité qui accompagnent les innovations de l’internet des objets (IdO), des initiatives sont en cours pour doter le Sénégal d’un cadre de sécurité qui atténuera les risques de sécurité associés à l’IdO. L’Internet Society (ISOC), qui en est un des acteurs, pose le débat.


Echanger avec l’ensemble des acteurs sur la problématique mondiale de la sécurité de l’internet en général et de l’internet des objets en particulier. C’est ce débat que compte soulevé par l’Internet Society (ISOC) à travers le forum national sur la gouvernance de l’internet 2019 qui s’ouvre ce mercredi 23 octobre à Dakar.

L’initiative lancée par l’ISOC) au Sénégal en 2018 vise les objectifs suivants : 
  • doter le Sénégal d’un cadre de sécurité de l’Internet des objets qui atténuera les risques de sécurité associés à l’Internet des objets ;
  • établir des bases solides pour la mise en œuvre du Modèle Multiparties prenantes dans la définition des politiques publiques et la documenter pour sa pérennisation ; 
  • favoriser le développement de contenus de formation liés  à la sécurité de l’Internet des objets ;
  • renforcer la collaboration au sein de la société de l’Internet dans la sécurité de l’Internet des objets et le processus de gouvernance de l’Internet en général. 
L’Internet des Objets (IdO) fait partie intégrante de l’Internet du futur. L’avènement des objets connectés dans la vie quotidienne apporte la promesse de commodité, d’efficacité et de perspicacité, mais crée également une plate-forme de risque partagé. Juniper Research prévoit que plus de 38 milliards appareils de l’Internet des objets seront connectés d’ici 2020.

L’internet des objets (IdO) pénètre le monde de la technologie en créant rapidement des villes intelligentes, maisons intelligentes, un environnement intelligent, des automobiles connectées, des «wearables» et une nouvelle industrie internet. Mais l’Afrique est mal préparée pour faire face aux risques de sécurité qui accompagnent ces innovations. 

Aussi, la 7ième du forum national sur la gouvernance de l’internet 2019 se penche sur le thème «Développement de l’Internet des Objets au Sénégal : Enjeux et perspectives».

C’est une opportunité unique de bénéficier d’une formation sur la gouvernance de l’internet, de partager avec les acteurs de l’IOT sur les aspects techniques du provicy by design et enfin d’échanger avec l’ensemble des acteurs sur la problématique mondiale de la sécurité de l’internet en général et de l’internet des objets en particulier.
Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.