Connectez-vous S'inscrire
Sénégal : actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Bénin-Coton fibre : progression des exportations en 2019


Rédigé le 31 Décembre 2020 à 16:50 | 0 commentaire(s) modifié le 2 Janvier 2021 - 22:31


(Equonet-Dakar) - De 273.715,9 tonnes en 2018, la quantité de coton fibre exportée est passée à 276.705,8 tonnes en 2019.


Les exportations officielles du Bénin restent dominées par les produits du coton qui représentent plus de la moitié des ventes à l'étranger. En effet selon les données officielles, la quantité de coton fibre exportée a progressé de 1,1%, évoluant de 273.715,9 tonnes en 2018 à 276.705,8 tonnes en 2019, en liaison avec l'évolution de la campagne cotonnière 2018-2019 qui s'est soldée par une production de coton graine de 677.564 tonnes contre 597.986 tonnes lors de la campagne précédente.

Le cours moyen de placement de la fibre de coton à l'extérieur s'est élevé à 988,6 FCFA le kilogramme en 2019, contre 933,5 FCFA le kilogramme en 2018 et 906,6 FCFA le kilogramme en 2017. De manière subséquente, les ventes à l'étranger de fibre de coton se sont établies à 273.560,1 millions en 2019 contre 255.519,2 millions en 2018, en hausse de 18.040,9 millions.

Le Bénin exporte également la noix d'anacarde, les produits ‘’fer, fonte et acier’’,  les produits pétroliers exportés, le bois et les ouvrages en bois dont les valeurs demeurent encore faibles, comparativement au coton fibre.  

S’agissant de la noix d’anacarde, elle est la seconde culture d'exportation après le coton. Sa production est tirée par l'intérêt croissant des agriculteurs pour cette culture, dont les cours sur le marché international sont restés relativement élevés jusqu'en 2018. En revanche, l'année 2019 a été caractérisée par un excès de l'offre comparativement à la demande sur le marché international. Ce qui s'est traduit par un effondrement des prix.

Dans ces conditions, les ventes du Bénin à l'étranger se sont élevées à 44.691,0 millions en 2019, en diminution de 41,3% par rapport à 2018 où elles s'étaient établies à 76.185,6 millions.

En ce qui concerne les exportations de fer, fonte et acier, elles sont principalement exportées par les industries métallurgiques en direction des pays de l'Afrique de l'Ouest (Niger, Togo et Burkina Faso) et de l'Afrique Centrale (Tchad). Outre la production industrielle, les exportations inscrites sous cette rubrique se rapportent à la ferraille issue de la récupération. La ferraille est acquise par des grossistes auprès des collecteurs ou des intermédiaires qui parcourent les domiciles ainsi que les garages pour récupérer les articles ménagers et les véhicules usagers, préalablement concassés. Ces produits sont par la suite exportés vers l'Asie, principalement la Chine, l'Inde et le Vietnam. En 2019, cette activité de récupération a représenté 27,3% des ventes totales à l'étranger des produits en « fer, fonte et acier », selon les statistiques officielles.

Globalement, les exportations de « fer, fonte et acier » ont reculé de 22,9% en valeur pour s'établir à 13.853,8 millions en 2019 contre 17.968,2 millions en 2018, en liaison avec une baisse de la demande au plan mondial, notamment de la demande émanant de la Chine. En outre, en volume, les exportations sont en baisse de 40,1%, passant de 62.622,2 tonnes à 37.496,5 tonnes sur la période sous revue.

Quant aux produits pétroliers exportés, elles proviennent des importations. Il s'agit donc de réexportations qui ont légèrement progressé, passant de 14.325,5 millions en 2018 à 14.723,3 millions en 2019, en liaison avec la hausse des expéditions à partir des dépôts installés au port de Cotonou. Ces réexportations ont été effectuées principalement par les sociétés Puma Energy Bénin (35,8%), Corlay Bénin (21,1%), ORYX Bénin (12,0%) et ADDAX Energy (10,0%), selon les statistiques officielles.

Les exportations de ces biens (valeurs FOB) ajustées en 2019 sont arrêtées à 1.788.037,3 millions contre 1.857.613,5 millions une année plus tôt. Les transactions relatives à la réexportation y figurent pour un montant de 841.261,0 millions en 2019 contre 928.631,2 millions en 2018, en repli de 9,4%. La diminution des réexportations en 2019 s'explique par la fermeture depuis le 21 août 2019 par le Nigeria de ses frontières avec le Bénin. A cet égard, il convient de rappeler que le Bénin réexporte vers le Nigeria les produits alimentaires, notamment le riz et les huiles végétales, les friperies et les véhicules d'occasion.

S'agissant de l'or non monétaire, l'exploitation aurifère au Bénin demeure traditionnelle. Les quantités d'or brut, en provenance des pays de l'hinterland, notamment le Mali et le Niger, sont enregistrées à l'aéroport de Cotonou, en réexportation vers les pays occidentaux. Le niveau de la réexportation d'or est ressorti à 8.672,0 millions en 2019 contre 7.192,0 millions une année plus tôt.
Ndakhté M. Gaye avec Bceao



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise






Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.