Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net Sénégal : afrique info, actualité économique et financière - equonet.net Afrique

Bnde-sénégal : plus de 14 milliards fcfa de la bad pour financer les petites et moyennes industries du secteur de l’agro-industrie à fort potentiel de création d’emplois de femmes et jeunes.


Rédigé le 25 Novembre 2021 à 21:19 | 0 commentaire(s) modifié le 29 Novembre 2021 - 10:31

Massamba Ndakhté Gaye
Ndakhté M. GAYE est un rédacteur de contenu web et spécialiste des relations médias avec plusieurs... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) – La BNDE compte accélérer le financement des petites et moyennes entreprises avec un crédit de plus de 14 milliards francs CFA octroyé par la Banque africaine de développement (BAD).


C’est une nouvelle et belle opportunité de financement qui s’offre aux petites et moyennes entreprises (PME) sénégalaises clientes de la Banque nationale de développement économique (BNDE). Celle-ci a signé aujourd’hui un prêt de 22,5 millions d’euros (14,74 milliards FCFA) dont 15 millions d’euros, soit 9,82 milliards FCFA de la Banque Africaine de Développement et 7,5 millions d’euros, soit 4,9 milliards FCFA provenant d’Africa Growing Together Fund (AGETF), un fonds de cofinancement de la BAD et de la Banque Populaire de Chine, destinés à la transformation et à l’industrialisation dans le cadre de la chaîne de valeur agricole.

Le ministre de l’Economie, du Plan et de la coopération, Amadou Hott, qui présidait la cérémonie de signature d’accord de crédit précise que le financement est octroyé sans garantie de l’Etat. Il souligne que ce financement s’accompagne d’une subvention de 200 000 euros, soit 131 millions FCFA destinée à la prise en charge de l’alignement de la gestion des risques de la banque et à la mise en place d’un système de gestion environnementale et sociale.

«Il permettra à la BNDE de financer un portefeuille de crédits déjà identifiés et d’atténuer ses charges financières sur le marché interbancaire et monétaire. Il vise une cible très importante dans les politiques du gouvernement à savoir les petites et moyennes industries du secteur de l’agro-industrie à fort potentiel de création d’emplois de femmes et jeunes», a-t-il indiqué.

«Les conditions du financement vont également permettre à la BNDE d’appliquer des taux de sortie acceptables, conformément aux orientations du président de la République relatives à l’assouplissement des taux d’intérêt», a-t-il ajouté.

D’une maturité de six (06) ans dont 2 ans de différé, cette ligne de financement a aussi pour objectif de créer plus d’un millier (1 000) d’emplois directs en zones rurales, essentiellement pour les jeunes et les femmes.

Pour Thierno Seydou Nourou SY, directeur général de la BNDE, cette ligne constitue un accélérateur dans le financement des PME.

«Ces fonds, au de-là de l’originalité sur leur maturité, sur les taux proposés, vont permettre aussi à la BNDE, de bénéficier d’une assistance technique, sous forme de subvention non remboursable, à hauteur de 200.000 euros, qui va nous permettre de poursuivre notre stratégie d’alignement institutionnel et de mise à niveau de nos compétences internes aux différentes évolutions règlementaires et des nouvelles techniques d’appréciation et d’évaluation des risques», a-t-il déclaré.

«Monsieur le Ministre, cette confiance de la BAD, on vous la doit, on la doit aussi au Ministre des Finances et du Budget, on la doit à votre gestion collégiale de l’économie sénégalaise, qui a permis aujourd’hui à notre pays, de bénéficier d’une notation très favorable, qui a été déterminant dans l’appui des bailleurs de fonds en faveur de la BNDE», a-t-il ajouté.

Depuis janvier 2014, date de démarrage de ses activités, la BNDE assure sa mission de contribution à la création et au développement des entreprises, en leur offrant des produits et services, diversifiés et adaptés, avec une attention particulière sur les PME – PMI. 

Elle a fini de se positionner comme un instrument incontournable du dispositif de soutien de la PME. C’est qui motive le gouvernement qui s’évertue à renforcer ses moyens d’intervention pour en faire un véritable levier de ses politiques de développement.

Et Amadou d’espérer que cet important financement aidera la BNDE à accroître ses capacités en tant qu’instrument de financement national et participant actif à la mise en œuvre du Programme d’Actions Prioritaires ajusté et accéléré (PAP2A).
 



Actualité | Economie | Covid-19 | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres | Désinformation | Covid-19 | Espace entreprise







Facebook


Conseil des Ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le conseil des ministres, le mercredi 28 avril 2021, à 10 heures, au palais de la République. Lire le communiqué.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 28 avril 2021

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce 28 avril 2021.


Derniers tweets



Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.