Connectez-vous S'inscrire

Commerce géré: Quels pourraient être les effets d'entraînement d'un éventuel accord commercial entre les États-Unis et la Chine?


Rédigé le 16 Novembre 2019 à 13:19 | 0 commentaire(s) modifié le 17 Novembre 2019 - 15:38


(Equonet-Dakar) – Dans le document de travail du Fonds monétaire international (FMI), les auteurs de l’article qui suit expliquent les effets d'entraînement d'un éventuel accord commercial entre les États-Unis et la Chine.


Les discussions commerciales entre les États-Unis et la Chine se poursuivent. On en sait peu sur la forme et la nature d'un accord potentiel, mais il semble possible que celui-ci inclue des éléments de commerce géré. Cet article tente d’examiner les effets directs d’effet de débordement, pour le reste du monde, sur le commerce géré, en utilisant trois approches. 

Les résultats suggèrent qu'en l'absence d'une stimulation significative de la demande intérieure et des importations de la Chine, les engagements d'achat bilatéraux sont susceptibles de générer des effets de détournement des échanges importants pour les autres pays. Par exemple, l'Union européenne, le Japon et la Corée vont probablement détourner considérablement leurs exportations dans le cadre d'un accord potentiel comprenant d'importants achats de véhicules, de machines et de produits électroniques américains par la Chine. 

En même temps, un accord mettant davantage l'accent sur les produits de base mettrait en danger les petits exportateurs de produits de base. Cela met en évidence les avantages d'un accord global qui soutient le système international et évite les accords commerciaux bilatéraux gérés.

Pour toute question sur ce titre, veuillez vous adresser à publications@imf.org

Précision : les documents de travail du FMI décrivent les recherches en cours de l’auteur et sont publiés pour susciter des commentaires et encourager le débat. Les points de vue exprimés dans les documents de travail du FMI sont ceux des auteurs et ne représentent pas nécessairement les points de vue du FMI, de son conseil d’administration ou de sa direction.
Eugenio M Cerutti ; Shan Chen ; Pragyan Deb ; Albe Gjonbalaj ; Swarnali A Hannan ; Adil Mohommad



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL, a présidé le Conseil des Ministres, le mercredi 27 novembre 2019, à 10 heures, au Palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 novembre 2019

(Equonet-Dakar) - Au cours du conseil des ministres e ce mercredi, le président de la République a pris des mesures individuelles en procédant à de nouvelles nominations.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

4,2 millions d'euros de l’AFD pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui.

(Equonet-Dakar) - Rémy RIOUX, directeur général de l'AFD, Pierre-Yves REVOL, président de la Fondation Pierre Fabre et Béatrice GARRETTE, directrice générale, ont signé en présence du Dr Denis MUKWEGE, prix Nobel de la paix 2018, une convention de financement d'un montant de 4,2 millions d'euros pour la mise en place d'un centre de prise en charge globale des victimes de violences sexuelles et de violences basées sur le genre à Bangui annonce un communiqué de presse transmis à Equonet.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.