Connectez-vous S'inscrire

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 24 avril 2019


Rédigé le 25 Avril 2019 à 01:20 | 0 commentaire(s) modifié le 25 Avril 2019 - 01:45


(Equonet-Dakar) - Le Président de la République son Excellence Monsieur Macky SALL a présidé ce mercredi 24 avril 2019 à 10heures, le conseil des ministres.


Le chef de l’Etat a ouvert sa communication, en adressant ses chaleureuses félicitations et ses vœux les meilleurs à la communauté chrétienne, à l’occasion de la fête de Pâques.

Le Président de la République a saisi cette occasion pour prier avec l’ensemble de la Nation, pour un Sénégal de paix, stable, prospère et solidaire. 

Le Chef de l’Etat a rendu l’hommage de la nation au Général Lamine CISSE, et au Colonel Sidy Bouya NDIAYE, rappelés récemment à Dieu. Il a par ailleurs magnifié leur contribution au rayonnement du Sénégal et de sa démocratie 

S’agissant de la stratégie nationale consensuelle d’amélioration du cadre de vie des populations, le Chef de l’Etat a rappelé au Gouvernement, l’urgence et l’impératif d’intensifier les actions de mobilisation sociale collective, pour améliorer durablement le cadre de vie dans nos villes, notamment en luttant de manière hardie contre les nuisances et les encombrements de toute sorte.

Le Président de la République a également indiqué, au Gouvernement l’urgence de réorganiser et d’optimiser le système de gestion des déchets solides urbains, notamment à Dakar et dans son agglomération.

Par ailleurs, le Président de la République a demandé au Gouvernement de redéfinir les modalités de la mise en œuvre préventive d’une politique de l’hygiène publique efficace.  A ce titre, il a insisté sur la nécessité de renforcer significativement les effectifs et les ressources budgétaires du Service national de l’Hygiène.

Au sujet de l’évaluation prospective de l’Acte 3 de la décentralisation, le Président de la République a indiqué que la territorialisation des politiques publiques demeure une option fondamentale de son mandat.

A ce titre, Il a demandé au Gouvernement d’engager dans le cadre du Dialogue national, des concertations avec toutes les parties prenantes, en vue d’évaluer, dans tous les domaines, le déploiement de la première phase de l’Acte 3 de la décentralisation ; et de proposer des recommandations sur la seconde étape.

Le président de la République a déploré la multiplication des fabriques et des lieux de vente de boissons alcoolisées dans plusieurs localités du pays, en dehors du cadre législatif e réglementaire, entrainant l’exposition des jeunes aux tentations et aux conséquences de l’usage de ces produits. A cet effet, il a demandé au Gouvernement de déployer tous les moyens nécessaires pour arrêter la vente illicite de boissons alcoolisées sur l’ensemble du territoire national, et à réviser les textes y afférents.

le Premier Ministre,  a axé sa communication sur deux points :

  • la réduction des charges locatives, la nécessité d’ atteindre zéro convention  sur les dépenses permanentes de l’Etat, et la gestion des infrastructures  construites dans le cadre du  PAP1.
  • la tenue, le 23 avril 2019 du Conseil interministériel portant sur  le bilan de la campagne agricole 2018-2019 et la préparation  de celle de 2019-2020 ;

Le Ministre des Affaires étrangères a fait une communication sur la situation de l’actualité internationale.

Le Ministre des Finances a axé sa communication sur l’état d’exécution budgétaire et les mesures prises pour permettre aux ministères nouvellement créés de fonctionner.

Le Ministre de la santé a informé le conseil de l’arrivée prochaine du bateau hôpital dont le séjour est prévu pour une durée de dix mois.

Le Ministre de l’Environnement a mis l’accent sur l’incendie qui a eu lieu au Ranch de Dolly et la situation du parc de Niokolokoba.

Le Ministre de la Femme a fait une communication sur les accidents survenus ce week-end à Dakar et à Saraya, dont les victimes sont principalement des enfants et des femmes.

Le Ministre de l’Urbanisme a fait le point sur le début des opérations de désencombrements.

Le Ministre du Suivi du PSE a fait la situation sur les avancées et la mise en œuvre des réformes.

Le Ministre du Travail a axé sa communication sur la préparation de la fête internationale du travail.

Equonet



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Le Président de la République a présidé la réunion du Conseil des Ministres, ce mercredi 16 octobre 2019, à 10 heures, au Palais de République. En autres sujets abordés, figurent le Magal de Touba, les collectivités territoriales, les infrastructures ferroviaires et routièrs, etc.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 16 octobre 2019

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le Président de la République du Sénégal a pris les décisions suivantes au cours du conseil des ministres de ce mercredi 16 octobre 2019 qui a examiné et adoptés des textes législatifs et réglementaires :


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Le Rwanda continue de faire des progrès notables pour maintenir une croissance forte et inclusive, selon les services du Fmi.

(Equonet-Dakar) – Selon les services du Fonds monétaire international (FMI), la croissance du produit intérieur brut (PIB) réel a dépassé les attentes, atteignant en moyenne 10,3% au premier semestre de 2019.


Actu d'Europe

L'Égypte prend des mesures importantes pour approfondir ses marchés monétaire, dérivé et financier

(Equonet-Dakar) - La Banque centrale d' Égypte a fait des progrès considérables dans le développement de ses marchés monétaire, dérivé et financier. L’introduction d’un point de repère du taux d’intérêt sans risque est l’une des mesures importantes prises pour jeter les bases de l’amélioration et de l’amélioration de l’efficacité du marché. Cette évolution est conforme au mouvement international en faveur de l’élaboration de taux sans risque à mesure que les repères -IBOR sont en train de disparaître.