Connectez-vous S'inscrire
Equonet.net

Contenu local sénégalais – Définitions du statut des entreprises nationale et locale : la CNES pour une clarification dans les décrets d’application


Rédigé le 19 Février 2020 à 07:00 | 0 commentaire(s) modifié le 21 Février 2020 - 17:35

Massamba Ndakhté Gaye
Je m'appelle Ndakhté Massamba GAYE. Je suis journaliste sénégalais et directeur de publication du... En savoir plus sur cet auteur

(Equonet-Dakar) –La Confédération nationale des employeurs du Sénégal (CNES) s’attend particulièrement à ce que les autorités clarifient les définitions précisant le statut des entreprises nationale et locale dans les prochains décrets d’application.


La Confédération nationale des employeurs du Sénégal n’a pas l’esprit tranquille quant au futur statut que les textes réglementaires doivent accorder à l’entreprise nationale. Elle craint que les définitions des entreprises nationale et locale qui doivent préciser leur statut ne soient pas précisées et clarifiées dans les prochains décrets d’application de la loi sur le contenu local en perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal.

Dans un entretien avec Equonet, le vice-président de la CNES, Abd’El Kader Ndiaye, s’est montré très prudent sur cette question. «Dans la première mouture du projet de loi sur le contenu local, il avait été précisé les définitions de l’entreprise nationale et de l’entreprises locale. Ces définitions convenaient parfaitement au secteur privé national sénégalais.L’entreprise nationale est définie comme une entreprise dont le capital est détenu à 51% par des sénégalais et dont la direction est occupée par des nationaux. Quant à l’entreprise locale, elle est définie comme une société de droit sénégalais», a-t-il tenu à rappeler. «Mais ces définitions ont été retirées de la loi sur le contenu local. Il nous a été promis qu’elles seront intégrées dans les prochains décrets d’application», a-t-il poursuivi. La CNES s’attend à ce que ces décrets d’application reconduisent intégralement et fidèlement ces définitions qui précisent les statuts de l’entreprise nationale et l’entreprise locale et que les régimes exclusifs soient exclusivement réservés aux entreprises nationales.

Les statuts des entreprises nationale et locale ne constituent pas les seules préoccupations de la CNES.
L’organisation patronale souhaite une véritable politique d’accompagnement en termes de formation, d’encadrement technique et institutionnel, de financement, bref de renforcement de capacité au profit de l’entreprise nationale sénégalaise pour qu’elle puisse profiter de toute la chaîne de valeur de l’économie du pétrole.

Le vice-président de la CNES dit aussi s’attendre à une véritable politique de régulation pour le respect des marchés liés aux régimes exclusif et mix. Pour y parvenir, il recommande la mise enplace d’un cadre juridique et institutionnel favorable pour que le secteur privé national sénégalais puisse bien jouer son rôle de promoteur en matière de création de richesses et de pourvoyeurs d’emplois.

«En définitive, le secteur privé national sénégalais a été toujours un apôtre du patriotisme économique et la loi sur le contenu local ne doit pas échapper à cette philosophie», a dit Abd’El Kader Ndiaye. Et il s’empresse de préciser: «Le secteur privé national sénégalais ne rejette aucune entreprise étrangère. Au contraire, il s’ouvre à elle dans une logique de partenariat où l’économie nationale y trouve son compte, c’est-à-dire un partenariat gagnant-gagnant.».

Pour l’instant, le secteur privé national sénégalais se prépare pour l’exploitation du pétrole et du gaz mais pas au rythme des entreprises multinationales très en avance dans cette perspective. 



Actualité | Economie | Finance | Technologie | Social | Environnement | EquoSports | Contribution | Décrets | Bon à savoir | Donneurs | Conseil des Ministres | Nominations | Actu d'Afrique | Actu d'Europe | Appels d'offres



Conseil des ministres

Communiqué du conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Le président de la République, Macky Sall, a présidé le Conseil des ministres, le mercredi 27 mai 2020, à 10 heures, au palais de la République.


Nominations

Les nominations au conseil des ministres du Sénégal du mercredi 27 mai 2020

(Equonet-Dakar) - Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions de nominations au conseil des ministres de ce mercredi 27 mai 2020.


Donneurs

Donneurs

Faites un don pour participer à la rédaction d'un Contenu positif, instructif et constructif.


Bon à savoir

HYDROCARBURES : quelques définitions sur le pétrole et le Gaz











Facebook

Actu d'Afrique

Réaliser les rêves de l'Afrique

(Equonet-Dakar) – Dans son blog d’aujourd’hui, le Fonds monétaire international (FMI) s’intéresse à l’éducation en Afrique subsaharienne.


Actu d'Europe

L'indice d'incertitude de la politique économique américaine progresse de 633%

(Equonet-Dakar) - L'indice quotidien d'incertitude de la politique économique des États-Unis a explosé de façon spectaculaire en 2020. Transmises à Equonet, ces données recueillies par Learnbonds indiquent qu'entre décembre 2007 et avril 2020 cette année, l'indice avait augmenté de 633%.